Allergies au soleil : nos solutions pour y remédier

Après une courte exposition solaire, votre peau chatouille, et des rougeurs et petits boutons apparaissent ? Et si vous étiez allergiques au soleil ? Si elle n’est pas dangereuse, l’allergie au soleil est contraignante et demande une attention particulière. Pharmasimple vous livre ses conseils pour lutter contre ce problème estival.

L’allergie au soleil, une allergie bénigne mais incommodante

L’été ne rime pas toujours avec sérénité et détente… Et en effet, lorsque les premiers rayons du soleil apparaissent, l’envie de faire un bain de soleil dans son jardin se fait sentir et avec elle le désir d’obtenir un joli teint satiné… Sauf que nous ne sommes malheureusement pas tous logés à la même enseigne au niveau de notre peau. Et c’est bien dommage ! Certains épidermes ne supportent effectivement pas bien le soleil et le traduisent par le développement de petits boutons et de plaques rouges, ainsi que par d’importantes démangeaisons sur le corps. Cette allergie au soleil, autrement appelée la lucite estivale, toucherait environ 10 à 20% des personnes entre 20 à 30 ans, et surtout les femmes, et serait provoquée à la suite d’une première exposition au soleil. Si  les peaux foncées sont moins touchées par ce problème cutané en raison de leur phototype naturellement renforcé, toutes les peaux peuvent être concernées, qu’elles soient claires, mates ou brunes. Sans gravité, l’allergie au soleil nécessite malgré tout de l’attention et implique certaines préventions afin d’y remédier et d’éviter de prochaines réactions épidermiques.

Quels sont les symptômes de l’allergie au soleil ?

L’allergie au soleil peut se manifester de différentes manières sur certaines parties du corps (les parties du corps qui le restent de l’année ne sont en général pas exposées) et occasionner certains désagréments cutanés :

  • Des démangeaisons peuvent survenir moins de 12 heures après la toute première exposition au soleil de l’année.
  • Des petits boutons rouges légèrement bombés peuvent faire irruption sur la peau.
  • Des plaques rouges peuvent également apparaître sur le buste, les bras, mais également les jambes. Le visage et les mains ne sont en général pas concernés à ce problème étant donné qu’ils sont toute l’année exposés.
  • De petites lésions sur le corps peuvent apparaitre.

Deux types d’allergie au soleil existent

  • La lucite estivale : cette allergie tout à fait bénigne se manifeste par une éruption de la peau au niveau des bras, des jambes et du décolleté. Cette allergie est la forme la moins problématique car elle part assez rapidement (après une dizaine de jours).
  • La lucite polymorphe : cette forme d’allergie de la peau apparaît, quant à elle, au niveau du décolleté, du visage, des oreilles et du dos des mains. Elle est par contre plus contraignante car elle revient plus souvent que la lucite estivale.

Bien que leurs apparences soient inesthétiques et leurs manifestations désagréables, ces allergies de la peau ne sont ni contagieuses ni dangereuses, fort heureusement !

Que faire pour éviter les allergies au soleil ?

  1. Se tartiner de crème solaire

Pour éviter l’apparition de cette allergie, la solution la plus radicale est certainement de ne pas s’exposer au soleil. On vous l’accorde, cette solution est la plus compliquée, car elle nécessite d’éviter le soleil à tout prix.  Si cela vous semble impossible, il est alors très important de bien vous protéger à l’aide d’une crème solaire adaptée à votre phototype. Attention, l’exposition au soleil doit s’effectuer de manière progressive afin d’habituer peu à peu votre peau. Optez pour une protection solaire à indice de protection élevée. Au rayon anti-UV, il y en a vraiment pour tous les goûts et tous les types de peaux.

Notre sélection de crèmes solaire :

 

 

  1. Préparer sa peau au soleil à l’aide de préparateurs solaires

Pour les personnes qui ont la peau plus sensible et susceptible de développer des allergies au soleil, il est recommandé de préparer sa peau au soleil à l’aide de préparateurs solaires. Ceux-ci peuvent soit avoir la forme d’un complément alimentaire solaire, soit la forme d’un soin préparateur. Pour que ces préparateurs aient un maximum d’effets et délivrent bien leurs propriétés, il est conseillé de commencer sa cure 4 à 2 semaines avant le départ en vacances ou l’exposition solaire. Cette cure permettra de réduire voir d’éliminer le risque éventuel de développer une allergie au soleil.

Notre sélection de préparateurs solaires :

Vous voulez en savoir plus sur les préparateurs solaires ? Découvrez tout ce qu’il faut savoir pour bien préparer sa peau à l’exposition dans ces deux articles :

L’idéal est de commencer le traitement 1 mois à 15 jours avant l’exposition au soleil et de le poursuivre jusqu’à 15 jours après afin de maintenir une peau dorée le plus longtemps possible.

Que faire si je suis allergique au soleil ?

Les premiers rayons du soleil sont apparus et après une brève exposition solaire, des plaques rouges ont fait leur apparition sur votre peau ? Pas de panique ! La première chose à effectuer est de prendre rendez-vous chez votre dermatologue afin qu’il établisse un diagnostic précis de vos réactions cutanées. Il pourra de cette manière vous proposer un traitement adapté.

 

Bégnines, les allergies au soleil sont pourtant désagréables et inesthétiques, et peuvent être source d’anxiété liée aux démangeaisons. Il est donc important de veiller à prendre soin de votre peau, de bien la préparer au soleil et de la protéger toutes les deux heures à l’aide d’une crème solaire adaptée à son type de peau.