Crevasses d’allaitement : comment les éviter ? Quel remède pour les soulager ?

Tout le monde le dit, l’allaitement renforce les liens entre la mère et l’enfant. Moment de fusion entre deux êtres, il permet de faire perdurer le lien qui s’est créé dans le ventre de la maman pendant 9 mois. Oui mais voilà, l’allaitement c’est aussi quelques petits désagréments qui peuvent tout gâcher s’ils ne sont pas traités à temps. Vos mamelons sont abîmés ? Ils saignent et deviennent douloureux, surtout lorsque bébé est au sein ? Il est probable que vous souffriez de crevasses d’allaitement. Pharmasimple vous aide à faire le point pour un allaitement sans douleur.

Neuf mois que vous l’attendiez et voilà qu’il pointe le bout de son nez. Submergée par l’émotion, vous pourriez passer des heures à l’observer. Ses petites mains, ses petits pieds, sa petite bouche… C’est simple, c’est le plus beau de tous les bébés ! Mais le regarder avec fierté ne suffit pas, il faut maintenant le nourrir. Vous avez opté pour l’allaitement maternel ? Une belle aventure commence entre vous et votre enfant. Cependant, bien que naturel, l’allaitement n’est pas toujours facile à mettre en place, surtout la première fois. De petites complications peuvent venir enrayer le processus, parmi lesquelles, la crevasse d’allaitement. Souvent douloureuse, la crevasse au mamelon rend l’allaitement difficile et peut aboutir à son arrêt prématuré. Pourtant des solutions simples et efficaces existent pour soulager les crevasses.

Une crevasse d’allaitement, c’est quoi exactement ?

Si vous allaitez pour la première fois ou que vous vous apprêtez à le faire, vous vous demandez peut-être à quoi ressemble une crevasse d’allaitement ? Une crevasse d’allaitement est une petite fissure située sur le mamelon entraînant des saignements et la formation de croûtes. Apparaissant généralement au début de l’allaitement, ces petites blessures affectent son bon déroulement puisqu’elles provoquent de fortes douleurs chez la mère. Avant de faire un petit tour d’horizon des trucs et astuces pour éviter ou soigner les crevasses, il peut être utile d’en rappeler la cause.

Pourquoi des crevasses apparaissent-elles ?

Sachez tout d’abord que l’allaitement est normalement indolore. Si des blessures ou des douleurs apparaissent lors des tétées, c’est que quelque chose ne va pas. Ne laissez pas la situation s’installer. Souffrir en silence ne vous avancera à rien si ce n’est abandonner l’allaitement plus tôt que prévu. Au contraire, tournez-vous vers des spécialistes comme votre sage-femme ou des conseillères en lactation, elles sont là pour ça !

Première cause d’une crevasse au sein : une mauvaise position du bébé :

Dans la grande majorité des cas, les crevasses d’allaitement se forment à cause d’une mauvaise position du bébé lors de la mise au sein. En effet, pour que la succion soit efficace et sans douleur, le nourrisson doit avoir la bouche grande ouverte et recouvrir tout le mamelon. La maman doit elle aussi être bien positionnée. Confortablement installée, vous serez plus détendue et à même d’apprécier le moment. Si besoin, aidez-vous d’un coussin d’allaitement ou d’un oreiller bien ferme.

Dans de très rares cas, les crevasses d’allaitement sont liées à des problèmes de succion chez l’enfant causés par une forme de palais particulière ou un frein de langue trop court. Dans cette situation, consultez votre pédiatre ou votre sage-femme. Ils pourront vous conseiller sur la solution à adopter pour y remédier.

Comment éviter l’apparition des crevasses lors de l’allaitement ?

Nous l’avons vu plus haut, les crevasses résultent presque toujours d’une mauvaise position d’allaitement. Pour les éviter, la première chose à faire est donc de corriger cette position. Pour une mise au sein réussie, approchez bébé doucement et attendez qu’il ouvre très grand la bouche avant de le plaquer contre votre sein en plaçant votre main entre ses omoplates. Sa bouche doit recouvrir entièrement le mamelon tandis que son nez doit être parfaitement dégagé pour pouvoir respirer correctement.

Une fois la tétée terminée, appliquez une goutte de lait maternel sur votre mamelon et étalez délicatement avant de remettre votre soutien-gorge. Le lait maternel est en effet un antiseptique naturel idéal pour hydrater et protéger vos mamelons des crevasses.

Comment soigner une crevasse au sein ?

Malgré tous ces conseils, une crevasse s’est formée et vous fait souffrir ?  Voici quelques remèdes simples et efficace pour faire disparaître les crevasses d’allaitement :

La lanoline pure

Utilisée depuis l’Antiquité pour ses propriétés réparatrices, la lanoline est une substance 100% naturelle obtenue à partir de la graisse contenue dans la laine des moutons. Idéale pour les peaux irritées et abîmées, la lanoline est le soin idéal pour prévenir ou soigner les crevasses d’allaitement. Appliquée directement sur le mamelon, elle accélère la cicatrisation pour une guérison rapide. Il est recommandé d’utiliser de la lanoline pure, sans additifs ni conservateurs. Pratique, cette dernière n’a pas besoin d’être enlevée avant la tétée.

Lansinoh HPA Lanoline Pure

Lansinoh HPA Lanoline Pure

100 % pure et naturelle, la lanoline Lansinoh vous accompagne durant l’allaitement pour apaiser, nourrir et protéger vos mamelons irrités par la tétée.

 

Medela Purelan 100 Lanoline Pure

Medela Purelan 100 Lanoline Pure

 

Avec la crème anti-crevasses PureLan de Medela, la peau reste souple, saine et confortable. Les crevasses du mamelon sont soulagées et les douleurs aux seins atténuées.

Le calendula

Nom scientifique du souci, le calendula est une bonne alternative à la lanoline dont l’odeur peut incommoder certaines femmes. Reconnu depuis des siècles pour son pouvoir calmant et cicatrisant, il est utilisé dans de nombreuses crèmes réparatrices destinées à soigner les crevasses. C’est le cas de cette pommade de la marque Weleda :

Weleda Pommade Calendula

Weleda Pommade Calendula

Agréable à l’application, la pommade au calendula de Weleda favorise la cicatrisation des crevasses. Il est néanmoins nécessaire de nettoyer le mamelon avant de mettre bébé au sein.

 

L’huile végétale de rose musquée

Un remède de grand-mère contre les crevasses d’allaitement consiste à masser le mamelon avec 2 ou 3 gouttes d’huile végétale de rose musquée. Grâce à son extraordinaire pouvoir réparateur et régénérateur, l’huile de rose musquée prends soin des peaux fragiles et abimées. Appliquez le soir au coucher pour profiter de tous ses bienfaits durant la nuit. N’oubliez pas de nettoyer le mamelon avant la tétée.

 

Simplessence Huile Végétale de Rose Musquée

Simplessence Huile Végétale de Rose Musquée

 

Le lait maternel

Eh oui, cela peut paraître surprenant mais le lait maternel est un excellent cicatrisant. Imbibez une compresse stérile de votre lait et appliquez-la sur le mamelon douloureux. Gardez ce pansement jusqu’à la tétée suivante. Pour ce faire, vous pouvez utiliser du film alimentaire afin de maintenir la compresse et ne pas mouiller votre soutien-gorge.

Les douleurs perdurent, que faire ?

Même en cas de crevasses au mamelon, il est conseillé de maintenir bébé au sein afin de stimuler la lactation et d’éviter l’engorgement. Si la douleur devient insupportable, une solution s’offre à vous : les bouts de sein en silicone. Positionnés sur le mamelon lors de la tétée, ils « remplacent » provisoirement le téton pour atténuer la douleur. Cet accessoire peut sauver votre allaitement lorsque la douleur prend le pas sur le plaisir de nourrir son enfant. Cependant, il est conseillé de ne l’utiliser que de façon provisoire. En effet, le risque est que le bébé s’habitue à la forme des bouts de sein et n’arrive plus à téter de façon normale une fois le mamelon guéri.

 

Medela Bouts de sein en silicone

Medela Bouts de sein en silicone

 

Disponibles en 3 tailles pour s’adapter à la morphologie de chaque femme, les bouts de sein Medela ont fait leur preuve pour atténuer les douleurs liées aux crevasses lors de l’allaitement.

Vous pouvez maintenant opter pour la solution qui vous convient le mieux pour profiter pleinement de l’arrivée de votre bébé et le nourrir au sein en toute sérénité.