Épilation : nos astuces pour en finir avec les poils zone par zone

Marre de voir cette multitude de poils indésirables s’épanouir sur vos jambes ou encore vos aisselles ? Vous souhaitez pouvoir porter une jupe sans vous préoccuper de la présence de ces envahisseurs, et vous vous demandez peut-être quelle méthode efficace choisir pour s’en débarrasser ? Pour mettre un terme à cette histoire de poils (bien que plus que naturelle), rien de plus simple : il suffit d’opter pour la bonne méthode d’épilation selon la pilosité de chaque zone. Pas de panique ! Pharmasimple vous livre ses conseils, zone par zone, pour éliminer les poils, petits et grands, durablement et ainsi vous permettre enfin de dévoiler vos jambes sans la moindre gêne.

A quel âge peut-on commencer à s’épiler ?

Souvent influencées par les diktats de la société, au moment de la puberté, les adolescentes ont tendance à complexer, vers l’âge de 10-11 ans, lorsque les poils commencent à apparaître sur leurs jambes. Chez les garçons, les poils poussent plutôt vers l’âge de 12-13 ans. Bien que l’épilation des poils soit considérée comme une norme sociétale, les poils ne sont pourtant pas un problème d’un point de vue médical ou hygiénique. Si votre adolescent est complexé par la présence de poils sur son corps, rien ne l’empêche de commencer à s’épiler. Toutefois, l’important est de miser sur une épilation progressive.

Avant la puberté, il est conseillé d’un point de vue médical de ne toucher à rien. Avec l’arrivée des premières règles, les poils peuvent changer ; ils peuvent s’affiner et s’éclaircir voire foncer. Il est donc tout à fait possible d’envisager l’épilation, si les poils sont devenus un réel complexe pour votre ado. Commencez alors par les jambes en optant pour l’utilisation d’une crème dépilatoire, qui n’entrainera pas une forte repousse et qui reste indolore. Si votre fille se plaint d’avoir du duvet situé au niveau de sa lèvre supérieure, vous pouvez envisager la crème décolorante, qui est une méthode non douloureuse.

Attention : avant l’utilisation de la crème dépilatoire ou de la crème décolorante, il est important de tester le produit sur une petite surface de la peau afin de s’assurer qu’elle ne provoque aucune allergie cutanée.

Épilation à la cire, à la pince à épiler ou rasage : quelles sont les différentes méthodes d’épilation ?

Les poils sur les jambes, les aisselles ou encore sur le visage vous complexent au quotidien ? Dites enfin stop aux poils en recourant à la méthode d’épilation idéale pour chaque zone ou à celle qui vous convient le mieux.

La pince à épiler, un incontournable

Bien que la pince à épiler soit une technique d’épilation classique et indémodable, elle implique toutefois énormément de patience puisqu’elle ne permet d’enlever qu’un poil à la fois. Plutôt douloureuse, cette méthode permet une épilation précise de chaque poil. La pince à épiler est conseillée dans le cadre d’une épilation du visage (duvet situé sur la lèvre supérieure ou encore les sourcils). Elle permet également de peaufiner l’épilation des jambes lorsqu’il reste quelques poils que l’épilation à la cire n’a pu éliminer ou d’effectuer une retouche quand vous le souhaitez. L’avantage de la pince à épiler : très discrète et ergonomique, elle s’emporte partout où vous le souhaitez et vous permet de faire une retouche rapidement et en toute discrétion.

Notre sélection Pharmasimple
  • Pharmex pince epiler modele krab : la pince à épiler crabe des laboratoires Pharmex permet de retirer les poils très précisément, même les plus clairs et difficiles à atteindre, grâce à sa tête recourbée.
  • Vitry Pince à Epiler de Couleur Mors Biais : grâce à ses branches larges et ses bords biseautés, la pince à épiler Vitry offre une utilisation aisée et confortable. Elle permet également une très grande précision lors de l’extraction du poil.

 

 

L’épilation à la cire

L’épilation à la cire est une technique d’épilation très connue et recommandée par les esthéticiennes pour maintenir une peau douce et lisse plus longtemps que les autres modes d’épilation. Cette méthode, moins délicate que la pince à épiler, la crème dépilatoire ou encore la crème décolorante, est pourtant l’une des plus efficace pour éliminer tous les poils, y compris les plus petits et les plus fins.

La cire chaude ou froide ? Laquelle choisir ?

Pour obtenir de la cire chaude, il faut faire chauffer au bain marie des billes de cire qui se transforment ensuite en cire liquide. Il suffit ensuite de répartir la cire chaude sur les zones à épiler à l’aide d’une spatule en respectant le sens du poil. Attendez quelques instants que la cire refroidisse. Tirez ensuite d’un coup ferme la cire dans le sens inverse du poil. Cette technique permet d’enlever tous les poils et de retarder leur pousse. Bien qu’efficace, elle ne convient pas aux personnes qui ont la peau sensible et fragile ni à celles qui ont des petits vaisseaux capillaires apparents. La cire chaude peut-être utilisée sur les jambes, mais également sur les zones du visage à forte pilosité. Résultat: la peau est nette, lisse et douce.

Notre sélection Pharmasimple

La cire froide, quant à elle, est une sorte de gel réparti sur une bande prête à l’emploi. Il suffit de chauffer la bande entre les mains. Décollez ensuite les deux bandes et appliquez l’une d’elle sur la zone à épiler. Il suffit ensuite de tirer fermement la bande dans le sens inverse du poil. Ce système permet d’éliminer les poils facilement et convient parfaitement pour l’épilation des jambes. Toutefois, la cire froide est moins recommandée pour l’épilation du maillot ou des aisselles en raison de son format moins ergonomique.

Notre sélection Pharmasimple

L’épilation à la lumière pulsée

Grâce à cette méthode d’épilation, appelée également épilation flash, les douleurs de l’épilation à la cire ou encore de l’épilateur électrique sont une histoire ancienne. Mais comment cette technique fonctionne-t-elle ? L’épilateur à lumière pulsée projette en fait un émission de lumière qui est ensuite absorbée par le poil. Atteignant 70 degrés C, il détruit alors le poil jusqu’à ce que ce dernier ne pousse finalement plus. Cette technique renvoie plusieurs ondes de lumière pulsée. Pour appliquer cette méthode, il suffit de raser les zones que vous souhaitez épiler à l’aide d’un rasoir. Appliquez ensuite une crème anesthésiante prescrite par votre médecin. Protégez vos grains de beauté et la séance peut enfin commencer. Cette pratique est recommandée en institut de beauté, mais peut également se dérouler à domicile. Résultat: la cinquième séance permet d’éliminer 90% des poils. Grâce à cette méthode, vous pouvez éliminer les poils de chaque zone souhaitée, à condition que ceux-ci ne soient pas décolorés ni blancs.

Attention : ce système ne fonctionne pas sur les peaux mates et foncées, les poils blancs et décolorés, ainsi que sur les peaux bronzées. Cette méthode est proscrite aux femmes enceintes ou allaitantes, aux personnes épileptiques ou ayant une maladie de sang, aux personnes prenant des antiobiotiques ou des traitements anticoagulants.

L’épilation au laser

Même procédé que l’épilation à la lumière pulsée, l’épilation au laser n’émet cependant qu’une seule onde de lumière. Le laser permet de projeter une émission de lumière qui brûle le poils dès la racine, et ce de manière définitive. Contrairement à la lumière au flash (lumière pulsée), l’épilation au laser ne peut être effectuée que par un dermatologue. Proscrite aux peaux foncées, cette méthode est conseillée uniquement aux peaux claires et aux poils très foncés. Pour obtenir des résultats, il faut compter 6 à 8 séances.

L’épilateur électrique

Très efficace, et ce même sur les poils courts, l’épilateur électrique permet d’arracher le poil dès la racine. Grâce à cette méthode, plus besoin de vous rendre à l’institut de beauté, vous pouvez l’utiliser chez vous rapidement. L’avantage de l’épilateur électrique est que vous pouvez l’utiliser non seulement sur vos jambes, mais également sur vos aisselles ou sur votre maillot, tant sur des poils longs que courts. Le bémol : si vous êtes douillette, oubliez-le ! L’épilateur électrique peut également être à l’origine de l’apparition de poils incarnés si vous ne l’utilisez pas correctement.

Les crèmes dépilatoires

Les crèmes dépilatoires sont conseillées aux personnes qui redoutent la douleur et qui ne souhaitent pas souffrir. Indolores mais efficaces, elles permettent de désagréger le poil et de ralentir sa pousse. Elles conviennent parfaitement aux peaux sensibles et peuvent s’employer sur les jambes, le maillot ou encore les aisselles. Le bémol : les crèmes dépilatoires contiennent dans leurs formules des agents chimiques. Comptez 4 à 6 jours de répit sans poils… Un laps de temps assez court, disons !

Notre sélection Pharmasimple

Le rasoir

Ultra-rapide, pratique et peu coûteux, le rasoir est le moyen le plus facile et rapide d’éliminer les poils. En quelques secondes, il élimine le poil, sans retirer le bulbe. Bien que très pratique, cette méthode d’épilation ne permet pas de maintenir la peau douce très longtemps. Evitez de raser les zones où le poil est clair et fin, car celui-ci pourrait repousser nettement plus épais et foncés. A utiliser donc en cas de force majeure !

Notre sélection Pharmasimple

Le rasoir électrique

Plus rapide que l’usage de la cire, le rasoir électrique vous permet de gagner beaucoup de temps tout en coupant le poil comme le fait le rasoir normal. Grâce à ce système, vous économisez des bandes de cire ou des recharges, ainsi que des rasoirs.

La décoloration

Pour les peaux très fragiles et sensibles à la douleur, il est préférable de se tourner vers des méthodes douces telles que la décoloration. Grâce à la crème décolorante, vous pouvez dissimuler sans problème les poils en seulement quelques petites minutes. Terminée, cette moustache visible qui vous complexe ! Attention, toutefois, si vous avez des poils plus épais et en abondance sur la lèvre supérieure, il est conseillé d’opter pour un mode d’épilation plus radical.

Andina creme 30ml + 7 poudre Qualiphar

Andina crème 30ml + 7 poudre Qualiphar

Visage, aisselles, jambes, bras… De nombreuses techniques pour s’épiler zone par zone

La meilleure épilation du visage chez l’homme et la femme : des méthodes douces pour les zones sensibles

Comment épiler son visage ?

Si vous souhaitez éliminer le joli duvet qui pare vos joues, votre menton ou votre lèvre supérieure, rien de plus efficace et rapide que l’utilisation de la cire chaude. Celle-ci élimine rapidement les poils et laisse la peau toute douce. Si vous avez la peau très fragile et ne supportez pas la cire chaude, vous pouvez opter pour les bandes de cire froide. Si vous êtes sensible à la douleur, vous pouvez également envisager la crème dépilatoire.

Vous avez du temps à revendre ? La pince à épiler est également envisageable, à condition d’avoir beaucoup de patience et de ne pas être pressé.

… Et L’épilation pour les hommes ?

Concernant la gent masculine, on préconise l’utilisation du rasoir électrique ou du rasoir normal lorsque les poils sont bien présents et que la barbe est bien fournie. Si vous souhaitez juste égaliser les poils, rien de tel que l’usage d’une paire de ciseaux adaptée pour entretenir votre barbe. Vous redoutez les poils de nez ou les poils situés à l’entrée des oreilles ? Optez pour une tondeuse prévue à cet effet.

Notre sélection Pharmasimple 

 

Comment épiler ses sourcils ?

Pour l’épilation des sourcils, rien de tel que l’usage de la pince à épiler pour redessiner votre regard et éliminer les deux trois poils qui repoussent de temps à autre. Seul bémol : cette technique implique de la patience et du temps. Autre possibilité non négligeable : l’utilisation de la cire chaude. Elle éradique tous les poils indésirables en un passage et vous laisse davantage de répit.

L’épilation des aisselles : vers quelle méthode d’épilation (l’épilateur électrique, la cire, la pince à épiler, la lumière pulsée) se diriger ?

Si vous n’avez pas le temps, une seule solution s’offre à vous : le rasoir. Bien que très pratique et ultra-rapide, le rasoir ne vous laissera pas beaucoup de répit. Pour retarder la repousse, optez pour l’épilation à la cire ou l’épilateur électrique. Si toutefois la présence des poils ne vous dérange pas, vous pouvez opter pour la crème décolorante.

L’épilation du maillot : quelle méthode délicate choisir sans trop souffrir ?

Pour l’épilation du maillot, rien de tel que l’utilisation de la cire. Cette méthode vous permettra de maintenir une peau douce plus longtemps. L’épilateur électrique permet également d’arracher le poil. Toutefois, le poil étant souvent plus épais sur cette zone, l’épilation provoque davantage de douleur. Si vous ne souhaitez justement pas souffrir et que vous redoutez la douleur, optez pour le rasoir électrique qui rase le poil sans l’enlever.

L’épilation des jambes : comment en finir avec les poils ?

Si vous souhaitez garder les jambes douces longtemps, un conseil : optez pour l’épilation à la cire ! Certes, cette technique prend du temps, mais le résultat vous satisfera pendant des semaines. Terminés, les jambes qui piquent ! Le poil repousse nettement plus lentement. Vous avez des varicosités sur les jambes ? Évitez à tout prix l’utilisation de la cire chaude, qui accentue le problème.

Une autre technique tout aussi satisfaisante pour celles qui ne sont pas douillettes : l’épilateur électrique.

Vous êtes pressée ? Misez sur le rasoir, un incontournable pour des gambettes sans poils en un temps record.

Combien de temps faut-il compter pour voir apparaître la repousse des poils ?

Le temps de la repousse dépend évidemment du mode d’épilation. Il est clair que l’usage d’un rasoir ou d’une crème dépilatoire ne permettra pas de maintenir la peau douce plus de 2 ou 3 jours. A l’inverse, la cire garantit un temps de repousse nettement plus long, à savoir 3 à 4 semaines, à l’instar de l’épilateur électrique.

Grossesse et épilation : combien de temps peut-on s’épiler avant un accouchement ?

L’épilation durant la grossesse n’est pas interdite. Cependant, durant ces 9 mois, la sensibilité à la douleur et à la chaleur est nettement plus importante. S’épiler à la cire durant votre grossesse n’est donc pas dangereux. En revanche, il est conseillé de ne pas utiliser de produits à base d’huiles essentielles ou de crèmes dépilatoires composées d’agents chimiques nocifs pour la maman et le bébé.

Attention, si vous avez tendance à développer des varices, la cire chaude n’est pas conseillée. Aucun souci donc, vous pouvez continuer à vous épiler normalement durant votre grossesse, si ce n’est que votre morphologie changeante ne vous rendra pas la tâche facile. 

Quelques conseils, trucs et astuces pour faciliter l’épilation

Ce soir, c’est séance épilation à la maison ? Pour optimiser votre épilation et réussir à éliminer tous les poils, pensez à effectuer un gommage du corps après une bonne douche en effectuant des mouvements circulaires. La chaleur de la douche permettra de faire sortir les poils enfouis plus facilement. Si vous épilez vos jambes à la cire, veillez à bien arracher la bande dans le sens inverse du poil afin de l’éliminer dès sa racine. Casser le poil reviendrait à la même chose que de raser ses jambes… Aucun intérêt, donc !

N’oubliez jamais qu’après une épilation il est important de bien hydrater sa peau avec une huile ou une crème hydratante et de l’asperger également d’eau thermale. Cela permettra d’atténuer le feu lié à l’épilation.

 

Envie de retrouver des jambes toutes douces et des aisselles lisses et nettes ? Choisissez la méthode d’épilation qui vous convient le mieux pour en finir avec les poils et découvrez notre large choix de produits d’épilation sur notre site de parapharmacie en ligne Pharmasimple.