Découvrez les bons gestes pour prévenir le burn out et quelles solutions naturelles peuvent vous aider !

Stress, sensation d’être débordé, de ne pas savoir gérer vos tâches, difficulté à créer une véritable barrière entre votre vie professionnelle et votre vie personnelle… L’anxiété vous guette chaque jour au travail et vous avez l’impression d’être au bord du burn out ? Autrefois cantonné aux métiers dits “émotionnels”, l’épuisement professionnel a aujourd’hui gagné tous les milieux. Comment gérer au mieux la tension et dire stop au surmenage ? Découvrez notre guide du bien-être au travail !

L’épuisement professionnel, qu’est-ce que c’est ? Comment reconnaître les signes du burn out ?

Vous avez un travail prenant, chronophage, psychologiquement éprouvant ? Vous avez l’impression d’être submergé par les défis professionnels, de creuser toujours plus profondément dans vos ressources pour faire face à chaque journée de travail ou d’être engagé dans une course contre la montre qui n’en fini pas, challenge après challenge ? Posez votre tasse de café (la 5ème de la journée ?) et lâchez votre ordinateur... Vous pourriez bien être au bord du précipice. L’épuisement professionnel se traduit par une série de symptômes, à la fois physiques et psychologiques.

Les symptômes physiques de l’épuisement professionnel : le corps est en état d’alerte !

Le burn out avant tout la résultante d’une angoisse permanente au travail. Le corps est en état de stress et ce dernier ne veut pas le quitter. On constate donc, dans la liste des signes de burn out, une grande proportion de phénomènes liés à un stress trop élevé et devenu presque chronique.

  • Fatigue constante
  • Maux de tête fréquents
  • Palpitations
  • Mal de dos
  • Douleurs articulaires ou musculaires, dues à la tension incessante exercée sur le corps par le stress. Vous êtes, littéralement, trop tendu !
  • Remontées acides, maux d’estomac
  • Difficultés de digestion : ballonnements, crampes…
  • Ulcère de l’estomac
  • Perte de poids (votre corps brûle plus d’énergie à cause du stress, ou celui-ci vous fait perdre l’appétit. À moins que vous ne négligiez simplement de vous nourrir par manque de temps !), ou au contraire prise de poids (vous mangez pour compenser le stress) due à un excès de cortisol, l’hormone du stress.
  • Hypertension

Les signes psychologiques du burn out : un épuisement émotionnel et psychique

L’épuisement professionnel se traduit également par de nombreux signes psychologiques :

  • Perte de confiance en soi
  • Dévalorisation du travail accompli : sentiment que vous ne réalisez rien de bon, que votre travail est inutile ou mal fait
  • Troubles du sommeil
  • Difficultés de concentration
  • Troubles de la mémoire
  • Irritabilité accrue
  • Isolement social (notamment vis à vis des collègues et des supérieurs)
  • Déprime

Dans le domaine des métiers où la part du relationnel est importante, on remarque aussi un désengagement émotionnel (c’est notamment le cas dans les milieux médicaux, sociaux et scolaires). Afin de ne plus avoir à gérer les émotions suscitées par une personne en souffrance, l’employé médical/social devient cynique, insensible. On peut également réaliser ce désengagement émotionnel face à un travail plus administratif, ou à son entreprise.

Dépression ou véritable burn out ? Les différences entre ces deux syndromes

Vous l’aurez peut-être remarqué, les symptômes du burn out sont assez proches de ceux de la dépression. Les deux pathologies partagent cette impression d’épuisement constant, de désengagement émotionnel, didées noires… La différence ? Le burn out n’est dû qu’au milieu professionnel. Les personnes en burn out ne doivent leur mal-être qu’à leur travail, tandis que chez les personnes en dépression, la vie personnelle est également en cause. Bien entendu, le burn out peut également conduire à la dépression, la place que prend le travail dans la vie pouvant très bien, à terme, impacter la vie personnelle. Si votre job vous empêche de prendre du temps pour vous (ou avec votre famille), si vous êtes d’une humeur massacrante en rentrant du travail, dérangé lors des dîners en famille par d’incessants coups de téléphone, répondez à vos mails à 11 heures du soir dans le lit conjugal… Il est certain que vos relations avec vos proches s’en ressentiront, pouvant profondément impacter votre équilibre personnel.

Épuisement professionnel : comment s’en sortir et que faire pour prévenir le burn out ?

Si vous vous reconnaissez dans cet article, ou que vous avez déjà tapé “signes de burn out” dans votre moteur de recherche, il y a fort à parier que vous soyez en passe d’être touché par le phénomène. Pas de panique, cependant. Le burn out est avant tout le signe qu’il vous faut ralentir, prendre soin de vous. Ce n’est certainement pas une voie sans issue.

  • Parlez-en autour de vous : partagez vos inquiétudes avec vos collègues ou votre supérieur, si c’est possible. Exprimez votre besoin d’une limite claire entre le travail et votre vie personnelle. Refusez, si possible, de prendre du travail à la maison ou d’être appelé en dehors de vos horaires.
  • Apprenez à gérer votre stress : le stress n’est pas une fatalité et si une mission vous paraît stressante, essayez de relativiser. On joue rarement sa vie entière sur un contrat de vente, une présentation ou un calcul Excel.
  • Autorisez-vous à déléguer : les personnes sujettes au burn out sont très souvent perfectionnistes. Si vous souhaitez tout gérer vous-même parce que vous avez peur que les choses ne soient pas parfaites, vous allez forcément vous surcharger de travail ! Vous êtes probablement entouré de collègues compétents ; ne vous en isolez pas, recherchez leur soutien et n’hésitez pas à leur demander conseil et à partager plus de tâches.
  • Prenez du temps pour vous : boulot, enfants, gestion du quotidien… À vouloir faire plaisir à tout le monde, vous négligez certainement votre bien-être personnel. Prendre soin des autres et avoir le sens des responsabilités est certes important, mais ne doit pas vous empêcher de vous accorder du temps entièrement pour vous. Essayez de vous accorder une pause quotidienne, un quart d’heure minimum durant lequel vous soufflez, méditez, prenez un bon bain ou vous accordez une micro-sieste. Parfois, il faut être un peu “égoïste” !
  • Apprenez à dire non : “non, je ne peux pas rester plus tard ce soir”, “non, je ne peux pas ajouter cette tâche à ma To Do List aujourd’hui”, “Non”… Loin d’être négatif, un “non” peut parfois vous préserver de précieuses minutes/heures que vous passerez à vous consacrer… À vous !
  • Ne culpabilisez pas : ingrédient clé de la spirale du burn out, la culpabilité est souvent présente chez les personnes touchées par l’épuisement professionnel. Impression de ne pas faire assez, assez bien, culpabilité par rapport aux proches, aux collègues, à soi-même lorsqu’on sent qu’on pousse ses limites trop loin… Dites stop aux remords et autorisez-vous à ne pas être parfait, car vous ne l’êtes pas : vous êtes simplement humain, et vous avez droit aux erreurs.

De façon globale, la bonne façon de gérer le stress au travail est de moduler la vie professionnelle en fonction de la vie personnelle, et non le contraire. Autorisez-vous de vraies pauses, n’oubliez pas qu’elles sont plus qu’un confort : vous en avez besoin. Partagez vos angoisses avec votre entourage, qui se montrera sans doute plus compréhensif que vous ne le pensez ! Enfin, n’hésitez pas à consulter votre médecin : le burn out est un syndrôme reconnu et fait l’objet d’un véritable diagnostic, ainsi que d’un suivi personnalisé que seul un professionnel de la santé pourra vous prodiguer.

Les remèdes de Pharmasimple pour gérer le surmenage professionnel et lâcher prise

Si le traitement du burn out passe avant tout par des changements dans votre attitude face au travail et par des méthodes de gestion du stress (voire une prise en charge médicale), il existe également des solutions naturelles qui peuvent vous soutenir dans cette période de changement. Il s’agira alors d’aider le corps à se relaxer, de retrouver un sommeil de qualité, mais également de restaurer les ressources de votre organisme éprouvé.

Luttez contre l’anxiété avec des remèdes naturels anti-stress

Le manque de sommeil, les palpitations, l’impression que la gorge se serre sans raison… Le stress est un mal vicieux dont il est difficile de se débarrasser ! Certaines plantes et remèdes naturels peuvent cependant vous aider.

Des plantes aux vertus apaisantes pour retrouver la paix

Valériane, millepertuis, passiflore, sauge… Les plantes sont utilisées depuis l’Antiquité pour soigner, soulager… Et relaxer !

Pileje vous propose une synergie intéressante dans son complément à base d’aubépine et de passiflore. Ce complément est destiné à favoriser le sommeil et à accéder à l’apaisement plus facilement. Il se consomme en cures quotidiennes de 30 jours.

Pileje Phytostandard aubépine – passiflore 30 comprimés

Les huiles essentielles, un concentré de bienfaits relaxants

Les huiles essentielles apaisantes ont le vent en poupe ! Appréciées pour leurs propriétés, elles ont également l’avantage de ne pas être source de dépendance, contrairement aux somnifères classiques.

Puressentiel Spray sommeil détente aux 12 huiles essentielles 75 ml

Utilisez le Spray Sommeil aux 12 Huiles Essentielles de Puressentiel pour retrouver la sérénité à tout moment de la journée. Vaporisée au moment du coucher, cette synergie d’huiles essentielles favorise également un sommeil réparateur.

Régulez votre horloge biologique avec la mélatonine

Vous avez l’habitude de veiller tard pour répondre à vos mails ? Vous avez besoin de votre série avant de dormir, histoire de “débrancher” votre cerveau des soucis du travail ? À moins que vous soyez sujet à des épisodes de stress professionnel qui vous tiennent éveillé une partie de la nuit… Quelle qu’en soit la raison, un dérèglement du cycle naturel du sommeil peut à terme conduire à des insomnies destructrices, aussi bien pour votre bien-être physique que psychologique. Pour retrouver un cycle de sommeil régulier, faites appel à des compléments de mélatonine, une hormone produite naturellement par le corps, qui lui “signale” qu’il est temps de se reposer ! Cette hormone est libérée en réaction à la baisse de la luminosité (correspondant donc au passage du jour à la nuit), c’est pourquoi vous présentez plus de risques de troubles du sommeil si vous vous exposez à la lumière artificielle d’un écran le soir.

Solgar Mélatonine Complexe réguler sommeil en cas épuisement professionnel

Solgar Mélatonine Complexe 30 gélules végétales

Les gélules de Mélatonine Solgar vous aident à réguler votre sommeil et à lutter contre le stress. Elles contiennent également de la théanine, un acide aminé qui intervient dans la production d’hormones régulatrices de l’humeur. À prendre juste avant le coucher, pour tomber plus facilement dans les bras de Morphée !

Prendre soin de soi par la nutrition : des compléments alimentaires pour retrouver vos forces !

Si vous puisez dans vos ressources en permanence, votre corps est certainement en manque d’énergie. D’autant plus si vous négligez votre alimentation par absence de temps libre, le travail passant avant tout ! Pourtant, les vitamines, oligo-éléments et autres micro-nutriments sont essentiels à la santé. Vous avez besoin d’énergie ? Restaurez-la intelligemment avec des compléments alimentaires dédiés, qui vous aideront à vous ressourcer, mais pourront également contribuer à rétablir votre équilibre psychique !

Des Omega 3 pour prendre soin de vos fonctions cognitives

Les acides gras essentiels sont importants lors de nombreuses interactions internes. Santé des articulations, régulation du système immunitaire, mais également fonctions cognitives… Le manque d’Omega 3 a notamment été mis en lien avec des humeurs dépressives, voire de véritables dépressions. Assurez-vous d’obtenir votre apport journalier recommandé avec un complément adéquat !

Pileje Omegabiane DHA 80 capsules

Pileje Omegabiane DHA 80 capsules

Le complément Omegabiane DHA de Pileje vous assure un apport en DHA (l’acide gras apporté par les Omega 3 indispensable aux fonctions cognitives) idéal chaque jour. Utilisez-le en cures pour restaurer vos réserves !

La vitamine D, une vitamine du soleil et de la bonne humeur

Vous l’aurez sans doute remarqué : la mauvaise humeur et le stress semblent plus présents lors des longs mois d’hiver. En cause ? Le manque d’ensoleillement, source de vitamine D ! Dans nos contrées peu ensoleillées, le manque de vitamine D est l’une des carences les plus répandues. D’autant plus si vous restez enfermé dans un bureau à longueur de journée… Un taux bas de vitamine D a été mis en lien avec des états dépressifs. Cette vitamine permettrait en outre de protéger les récepteurs de la dopamine et de la noradrélanine, deux hormones essentielles au sentiment de bien-être!

Nutergia Ergy D gouttes de vitamine D épuisement professionnel

Nutergia Ergy D gouttes 15ml

Le complément de vitamines D en gouttes de Nutergia vous apporte la quantité de vitamine D adaptée à vos besoins. Retrouvez votre vitalité, votre bonne humeur et renforcez votre résistance au stress !

Des probiotiques, parce que l’équilibre de la flore intestinale est liée à l’état de stress

Vous l’avez peut-être déjà entendu, les intestins sont parfois considérés comme le “deuxième cerveau” de notre corps. Pourquoi ? Parce que la flore bactérienne qui s’y trouve aurait énormément d’importance pour notre équilibre global. Digestion optimale des aliments (donc, meilleure absorption des vitamines et nutriments !), mais également immunité et… équilibre psychique ! La prise de probiotiques serait en effet bénéfique pour faire baisser le taux de cortisol, l’hormone du stress. Avoir une flore intestinale enrichie est également important pour reconstruire vos forces si vous avez eu tendance à négliger votre corps !

Nutriméa Actibior Probiotique enrichir flore intestinale si épuisement professionnel

Nutriméa Actibior Probiotique 60 gélules

Le complément Actibior de Nutrimea possède 4 souches de ferments lactiques qui vous aideront à rééquilibrer votre flore intestinale afin d’optimiser la digestion et de favoriser votre endurance face au stress.

Le magnésium, le minéral indispensable à une bonne gestion du stress

Les cures de magnésium sont largement recommandées en cas de fatigue, de stress et de muscles tendus en permanence. Pourquoi ? Parce que le magnésium est un des oligoéléments indispensables au bon fonctionnement du système nerveux et musculaire – mais également parce que notre alimentation ultra-transformée en contient peu, conduisant à des carences qui touchent plus de 70% de la population. En bonus, sachez que le corps évacue énormément de magnésium en cas de stress, via les urines ou la sueur. Il est donc intéressant de vous complémenter pour pallier l’épuisement professionnel !

Magnemar Force 3 se reminéraliser si épuisement professionnel

Magnemar Force 3 90 gélules

Pour bénéficier d’un apport en magnésium optimal, optez pour le magnésium marin. Le magnésium marin est une synergie de magnésiums d’origine naturelle, tirés de l’eau de mer. Associé à la vitamine B6 qui optimise son assimilation et à la taurine, le magnésium marin des gélules Magnémar Force 3 restaure vos réserves d’énergie !

La définition du burn out : une “brûlure interne ” qui touchait auparavant surtout les infirmiers et travailleurs sociaux

C’est un psychiatre, américain, le docteur Herbert J. Freudenberger, qui utilisa le premier le mot “burn out”, lequel fut traduit en français par épuisement professionel. Le psychiatre travaillait, en 1975, dans un centre médical gratuit destiné aux toxicomanes à New York. Très vite, il constate que les nouvelles recrues, des volontaires pourtant motivés lors de leur engagement, devenaient, en l’espace d’un an, amers, fatigués, plus sensibles aux petites maladies, voire montraient des signes de dépression. Herbet Freudenberger utilise alors le mot “burn out”, utilisé à l’époque pour décrire l’état des toxicomanes chroniques, pour nommer ce phénomène et publie en 1980 l’un des premiers ouvrages consacrés à la question. Si les travailleurs en contact perpétuel avec des personnes défavorisées ou en situation de détresse ont été les premiers à être victimes de ce phénomène, ce dernier n’a pas tardé, ces dernières décennies, à gagner tous les univers professionnels. En cause ? La mondialisation, synonyme de compétitivité accrue, qui a poussé les entreprises à en demander toujours plus à leurs employés… Tout en réduisant le personnel.

Le terme “burn out” l’indique d’ailleurs clairement : l’épuisement professionnel est par définition, l’anéantissement progressif des ressources, physiques, émotionnelles et psychiques d’un individu, qui fait face à une surcharge de travail. Vous vous “consumez” littéralement, en brûlant toute votre énergie ! L’entreprise, ou la fonction, en demande trop… Ou bien, dans le souci de bien faire, vous donnez trop.

Enfin, le burn out est également dû à un sentiment de non-reconnaissance du travail accompli. Vous avez l’impression que votre supérieur ou que vos collègues ne voient pas vos efforts, qu’ils ne sont pas appréciés à leur juste valeur, ou que le salaire/les avantages perçus au travail ne sont pas à la mesure de votre labeur.

Vaincre l’épuisement professionnel n’est pas impossible !

Le burn out est un véritable “mal du siècle” qui touche toutes les couches de notre société et peut concerner tous les métiers. Loin d’être une fatalité (et encore moins un mode de vie), l’épuisement au travail est tout à fait évitable ! Reconnaître ses symptômes, mais aussi savoir les affronter sans vous blâmer, sont les premières étapes vers un véritable changement. N’ayez pas peur de prendre soin de vous et de mettre votre travail au second plan si vous sentez que vous en avez besoin, voire à consulter un médecin pour obtenir un suivi médical adapté.

Et si vous êtes en manque d’inspiration pour dire “non” au stress au travail, répétez-vous ces sages paroles : “on travaille pour vivre, on ne vit pas pour travailler” !