On constate que le nombre d’indications du type «sans paraben» se multiplie sur les emballages de cosmétiques dans les supermarchés ou les parapharmacies, le consommateur ne peut que s’interroger sur la dangerosité de ces substances chimiques utilisées comme conservateurs dans un bon nombre de produits manufacturés.

Les avantages et les inconvénients du parabène

Les parabens ou esters dérivés de l’acide parahydroxybenzoïque sont employés dans les formules en raison de leurs excellentes propriétés conservatrices à large spectre d’activité (bactéries, champignons, levures, moisissures..). Selon la nature et la longueur de leur chaîne alkyle, on parlera de méthylparabène, propylparabène, butylparabène..

Capture d’écran 2015-11-04 à 13.46.34

Les parabènes peuvent être utilisés seuls ou en mélange pour potentialiser leur action et améliorer leur efficacité. Ces conservateurs se retrouvent dans les cosmétiques, dans l’alimentation, et même dans certains médicaments, car ils préviennent la contamination des formules lors de leur fabrication et de leur utilisation.

Largement utilisé jusqu’à ce qu’une étude conduite par un scientifique ne sème le doute dans la communauté des experts en conservateurs et de l’industrie. Cette étude fut complétée par d’autres études dont il ressort que le parabène serait un perturbateur endocrinien, irritant, sensibilisant, allergisant, accélérateur du vieillissement cutané ou même cancérogène (surtout cancer du sein). Depuis 2014, une nouvelle réglementation sur l’usage des parabènes en cosmétique est d’application : interdiction d’employer des isopropyl-, isobutyl-, phenyl-,benzyl-, pentylparabènes par manque de données permettant d’évaluer leurs sécurité d’emploi. Le méthyle-, ethyl-, propyl- et butylparabènes sont autorisés avec un dosage maximum déterminé. Tous les produits cosmétiques mis sur le marché après avril 2015 doivent être conformes à cette réglementation.

Le principe de précaution opérant, les grands fabricants de cosmétiques ont décidé d’éliminer le parabène de toutes leurs formulations. Par contre, certains laboratoires ont préféré conserver les parabènes autorisés en baissant considérablement leurs concentrations dans leurs formules cosmétiques. Les produits estampillés “sans paraben” ne doivent pas en contenir une seule trace, peu importe que le dérivé de parabène soit autorisé ou non.

Pour trouver le bon produit cosmétique sans parabène et adapté à sa peau, le meilleur moyen est encore de demander conseil à son pharmacien ou à son dermatologue ou bien simplement de lire la liste des ingrédients figurant sur ce produit.