Quand utiliser une colle dentaire et comment s'en servir

Porteur d’une prothèse dentaire, vous avez peur que votre appareillage manque d’adhérence ? Pour fixer votre dentier et éviter les irritations, de nombreuses marques de colle dentaire existent. Selon les formes et les formules, les usages de ces produits peuvent varier. Découvrez tout ce qu’il y a à savoir sur les colles pour dentier, et comment vous en servir au quotidien !

Qu’est-ce qu’une colle dentaire ?

Qu’il s’agisse d’une malfaçon ou des simples effets du temps, les prothèses dentaires peuvent présenter des défauts d’adhérence qui occasionnent alors certains inconforts, allant de la simple gêne passagère aux situations embarrassantes :

  • Votre dentier bouge, notamment lorsque vous mangez ou que vous parlez.
  • De la nourriture s’infiltre entre le dentier et le palais et est source d’irritations, d’inflammations voire de mauvaise haleine.
  • Il vous est déjà arrivé de perdre votre dentier.

Si vous avez déjà fait face à ces circonstances, la colle dentaire peut constituer une solution simple et efficace, surtout pour échapper à certains scénarios incommodants… Vous pouvez également utiliser ces produits si vous souhaitez être rassuré au quotidien quant à l’adhérence de votre prothèse.

Comment fonctionne une colle dentaire ?

La plupart des colles dentaires sont formulées pour former une couche de protection entre les muqueuses de la bouche et les dents. De ce fait, elles :

  • Limitent les mouvements éventuels de la prothèse, sources d’inconforts et de douleurs au palais.
  • Forment un “tampon” entre les bords de la prothèse et les gencives, encore une fois pour limiter les possibilités de douleurs ou d’irritations.
  • Constituent une barrière physique qui empêche les débris alimentaires de s’infiltrer sous la prothèse.
  • Maintiennent la prothèse en place lors de la mastication, pour permettre au porteur de dentier de savourer son repas sans crainte.

Quelle est la meilleure colle dentaire ?

Cela dépend uniquement de vos souhaits ! Une colle dentaire correspondant parfaitement à vos besoins peut très bien paraître inconfortable à un autre utilisateur. Avec ou sans goût, plus ou moins adhérente, d’une texture liquide ou plus épaisse, dotée de facilités d’applications… Il existe autant de colles dentaires que d’exigences ! Cependant, certaines caractéristiques peuvent vous aider à y voir plus clair pour choisir votre colle dentaire.

Ma colle pour dentier : sous forme de crème ou de poudre ?

Il existe différents types de colle dentaire : sous forme de poudre, de feuille, de bandes adhésives ou sous forme de crème. Cette différence de textures est surtout tributaire de vos préférences lors de l’application. Tandis que la crème permettra une application plus précise, la poudre sera plus facile à doser. La plupart des marques de colle dentaire, comme Corega, Fixodent ou Protefix, proposent leurs produits sous les deux formes. Néanmoins, l’usage des colles dentaires sous forme de crème (on parle alors de crèmes adhésives) semble plus généralisé.

Les feuilles ou bandes adhésives sont moins répandues. Elles se collent au dentier (il est parfois nécessaire de découper la feuille adhésive au format du dentier) et font le même travail qu’une crème adhésive. Cependant, elles auront un effet barrière moindre (surtout les bandes), parce qu’elles ne couvrent pas l’entièreté de la surface du dentier.

Existe-t-il des colles dentaires bio et naturelles ?

Le rôle d’une colle dentaire étant d’assurer une adhésion parfaite, elle gonfle au contact de l’eau présente dans la cavité buccale pour ajuster votre appareillage à votre palais. Il n’existe malheureusement aucun actif naturel qui présente les qualités nécessaires à la confection d’une pâte adhésive, les formules de ces dernières sont donc en général issues de laboratoires utilisant des ingrédients chimiques. Cependant, étant utilisés à l’intérieur de la bouche, ces produits sont également étudiés et testés pour garantir une utilisation sans danger pour votre santé !

Certaines colles dentaires peuvent en outre être additionnées d’actifs naturels (qui peuvent dès lors être issus de l’agriculture biologique, selon la volonté du fabricant), comme la camomille apaisante ou l’aloe vera régénérante.

Comment utiliser la colle dentaire ?

Si vous êtes novice dans l’utilisation des colles dentaires, pas d’inquiétude : la plupart des colles dentaires présentent une manipulation aisée. Réalisez de préférence cette opération le matin, pour que votre prothèse soit bien fixée durant toute la journée.

Appliquer une crème adhésive :

  • Assurez-vous tout d’abord que votre dentier soit propre et sec, afin que la crème y adhère correctement.
  • Appliquez une petite quantité de crème sur le bord de votre appareillage, par séries de petits points ou en formant une ligne continue.
  • Pressez votre appareillage contre votre palais et attendez quelques secondes. Si de la crème déborde, c’est que vous en avez trop utilisé.

Appliquer une colle dentaire sous forme de poudre :

  • Nettoyez votre prothèse mais laissez-la mouillée. La poudre doit être mise en contact avec de l’eau sur votre prothèse pour gonfler et jouer son rôle de barrière.
  • Saupoudrez la poudre adhésive sur la surface de votre dentier. Secouez ensuite légèrement l’appareillage pour ôter l’excédent de poudre.
  • Tout comme avec une crème adhésive, il vous suffit ensuite d’appuyer légèrement votre prothèse contre votre palais durant quelques secondes pour garantir son adhérence.

Selon les types de crème/poudre utilisées et la quantité, vous devriez être assuré de l’adhérence de votre appareillage pour 12 à 18 heures. C’est le moment de croquer la vie à pleines dents !

Comment enlever la colle de l’appareil dentaire et du palais ?

Après avoir ôté votre prothèse, il se peut qu’un résidu de colle dentaire persiste, sur l’appareillage mais également dans votre bouche. Pas de panique cependant, cette situation est tout à fait commune et peut être réglée en un rien de temps ! Une routine idéale d’hygiène dentaire pour un porteur de prothèse comprend le nettoyage de cette dernière. Comme vous vous brossez vos dents, brossez également votre appareillage ! Vous éviterez ainsi l’accumulation de tartre, lit d’une prolifération bactérienne pouvant engendrer mauvaise haleine, irritations et infections gingivales. Votre dentier est peut-être protégé des caries, mais il n’en est pas moins un investissement santé et bien-être dont il faut prendre soin !

Enlever les résidus de colle dentaire sur votre dentier

En plus de votre brossage des dents (si vous portez un appareillage partiel), les rituels d’hygiène bucco-dentaire d’après-repas doivent désormais compter avec votre dentier. Chaque jour, il convient donc de nettoyer votre appareillage pour en ôter les résidus indésirables et préserver sa blancheur.

  • Faites tout d’abord tremper votre dentier durant 1 à 3 minutes dans de l’eau, additionnée si vous le souhaitez d’une à deux cuillères à café de vinaigre blanc. Si vous additionnez du vinaigre blanc à l’eau de trempage, soyez attentif à la durée de celui-ci : un trempage de plus de 2 à 3 minutes pourrait endommager la résine de l’appareillage.
  • Utilisez ensuite une brosse adaptée à un dentier (les brosses à dents traditionnelles du commerce ne conviennent pas à cet usage) et brossez-le par des mouvements rotatifs doux, sur toutes ses surfaces. Il n’est pas nécessaire d’utiliser un dentifrice classique sur le dentier (d’autant que la composition de certains dentifrices pourrait également l’endommager), cependant certaines pâtes nettoyantes adaptées existent.
  • Soyez attentif à enlever les résidus de colle dentaire avec la brosse, toujours en effectuant des mouvements assez doux.
  • Rincez enfin votre appareillage à l’eau tiède ou froide.

En addition de ce traitement quotidien, il est conseillé de désinfecter régulièrement votre prothèse (1 à 2 fois par semaine) avec une solution antiseptique. Des cachets effervescents existent notamment pour donner un véritable bain purifiant à votre appareillage !

Les accessoires indispensables pour ôter la colle dentaire de votre dentier

Qu’il s’agisse d’enlever des résidus de colle dentaire ou simplement de veiller à l’hygiène journalière de votre appareillage, 2 alliés incontournables vous aideront à garder votre dentition de substitution propre et saine :

Une brosse à dents adaptée à votre prothèse

Brosse à prothèse dentaire Gum pour nettoyer le dentier

Brosse pour prothèse GUM

Pour atteindre tous les recoins de votre prothèse et la nettoyer sans l’abîmer, utilisez une brosse adaptée. La brosse à dents pour prothèses Gum est dotée de deux têtes : l’une aux brins en forme de cônes pour les coins délicats d’accès, l’autre adaptée au brossage des surfaces planes. Son manche ergonomique est également adapté aux personnes ayant des difficultés de préhension. L’idéal pour vous assurer qu’aucun résidu d’adhésif dentaire ne reste collé à votre prothèse !

Des comprimés effervescents pour une hygiène impeccable

Comprimés anti-bactéries Corega - 66 pièces

Comprimés anti-bactéries Corega – 66 pièces

Afin d’optimiser l’hygiène de votre appareillage, il est conseillé de le désinfecter une fois par semaine minimum. Pour ce faire, utilisez les comprimés anti-bactéries Corega. Ciblant à la fois la plaque dentaire et les bactéries responsables d’une mauvaise haleine, ces comprimés antibactériens vous aident à garder un dentier sain et frais plus longtemps.

Enlever les résidus de colle dentaire de votre palais

Même si la colle dentaire est conçue pour ne pas se dissoudre au contact de l’eau, elle perd cette propriété au bout d’un moment (c’est pour cette raison qu’elle a une durée d’utilisation limitée). Si de la colle persiste sur votre muqueuse buccale, il vous suffit donc de vous rincer la bouche en vous gargarisant durant une minute avec de l’eau ou un bain de bouche. Vous constaterez en crachant que la plupart des résidus se seront décollés. Un brossage des dents traditionnel peut également vous aider à vous débarrasser de résidus particulièrement tenaces.

Quand la colle dentaire ne suffit plus…

Vous avez tenté l’utilisation de la colle dentaire et n’avez pas eu les résultats escomptés ? En-dehors d’une utilisation erronée du produit ou d’une formule qui ne vous convient pas, il y a aussi la possibilité que votre appareillage soit en cause. Les prothèses dentaires sont constituées de matériaux fixes, tandis que la mâchoire bouge légèrement au fil des ans. Le temps passant, les tissus de la cavité buccale ont en effet tendance à rétrécir, entraînant un manque d’adhérence de la prothèse. Il faut alors réaliser un rebasage de votre prothèse.

En quoi consiste un rebasage de prothèse ?

Le rebasage d’une prothèse consiste à réadapter la surface d’adhérence de la prothèse au palais. Il s’agit la plupart du temps d’ajouter une couche de résine molle sur le dentier, puis d’appliquer celui-ci contre le palais pour y “mouler” ce dernier. On conseille généralement d’effectuer un rebasage tous les deux ans. Si le temps est venu de pratiquer un rebasage de votre prothèse dentaire, n’hésitez pas : consultez votre chirurgien-dentiste qui procédera aux ajustements nécessaires. Vous pouvez également utiliser un kit de rebasage et effectuer cette opération vous-même à votre domicile. Moins coûteuse, cette option vous expose toutefois au risque d’empirer la situation. Un rebasage “maison” dure en général moins longtemps qu’un rebasage effectué par un professionnel, il vous faudra donc le renouveler plus souvent (on parle d’un délai d’un an maximum).

Quelle colle pour mon appareil dentaire ?

Poudre, feuilles, crème adhésive, avec ou sans arôme, dotées d’une protection antibactérienne renforcée… Retrouvez ci-dessous notre meilleure sélection de colles pour appareils dentaires et optez pour celle qui vous correspond !

  • La colle dentaire Fixodent Pro Plus Duo : cette crème adhésive premium est à la fois antiparticules et antibactérienne. Son goût de menthe contribue à une sensation de propreté intense durant 6 heures, tandis que son pouvoir fixateur perdure toute la journée.
  • La Crème Adhésive Corega : existant sous forme aromatisée à la menthe douce, à la menthe forte mais aussi sans goût, les crèmes adhésives Corega constituent une valeur sûre pour fixer votre prothèse dentaire.
  • La Crème Adhésive à l’aloe vera Protefix : elle vous prodigue l’action stabilisante et anti-particules d’une crème adhésive classique, tout en procurant apaisement et douceur aux gencives sensibles. Un ingrédient naturel adapté aux personnes ayant des muqueuses fragiles !
  • La colle dentaire en poudre de Protéfix : elle assure une fixation longue durée et évite l’infiltration de particules alimentaires grâce à une application sur l’entièreté de l’appareillage. Sans goût, elle se fait oublier dès sa mise en bouche !
  • Les Feuilles Adhésives Protéfix : particulièrement douces pour les gencives, elles contribuent à éviter les inflammations et irritations des muqueuses de la bouche. Elles existent en deux versions : pour dentier inférieur et supérieur, afin de s’ajuster parfaitement à chaque type de prothèse.