Anti-chute

Marques

Gammes

Besoins

Bio/Nature

Spécifique

Format

Forme

Mode d'administration

Rinçage

Texture

Types de cheveux

Anti-chute

Densi-Solutions

Stopper la chute de cheveux, c’est possible !

Vos cheveux tombent au moindre coup de brosse ? Pas de panique ! La chute de cheveux est un phénomène naturel et, la plupart du temps, passager. Nos cheveux ont en effet tendance à tomber plus facilement durant les différents changements de saison, ce qui explique cette perte passagère. Afin de préserver votre densité capillaire, vous pouvez opter pour un traitement anti-chute qui limitera les dégâts et stimulera votre repousse ! Découvrez toutes les produits anti-chute aux meilleurs prix sur notre parapharmacie en ligne.

 

Que faire contre la chute de cheveux?

Avant de s’orienter vers un traitement, il faut savoir qu’il est normal de perdre une certaine quantité de cheveux quotidiennement. Inutile donc de s’inquiéter si vous perdez moins de 100 cheveux par jour environ. Si, en revanche, votre perte est plus importante que d’habitude et que votre densité capillaire est concernée, il est temps de réagir en adoptant une routine de soins anti-chute ! Avant toute chose, il peut être utile de déterminer la cause de votre chute pour mieux orienter votre traitement.

Combien de cheveux perd-on par jour?

La chute de cheveux est un phénomène naturel qui touche toute la population, hommes et femmes confondus. Chaque jour, nous perdons entre 45 et 60 cheveux. ce nombre peut monter jusqu'à 100 lors des changements de saisons (automne, printemps), moments propices à la chute des cheveux. Au-delà de 100 cheveux par jour, la chute peut être liée à une pathologie ou un facteur externe et peut nécessiter l'avis d'un professionnel.

La chute androgénétique : une chute de cheveux répandue chez les hommes et les femmes

Chevelure moins fournie, difficile à coiffer, perte importante de cheveux : la chute androgénique, si elle touche principalement les hommes, peut également concerner certaines femmes. Contrairement à la chute de cheveux passagère, la chute androgénique (ou androgénétique) se caractérise par :

  • une chute persistante et importante des cheveux
  • un affinement plus ou moins fort de la chevelure
  • une progression rapide et durable si elle n'est pas prise en charge
  • une localisation précise (sur les côtés (tempes, dessus de l'oreille) ou le dessus de la tête ainsi que sur la zone frontale

Ainsi, chez les hommes et femmes atteints de chute androgénique, les cheveux tombent de par leur cycle de vie plus court, tandis que les cheveux qui repoussent sont de plus en plus fins. Résultat : la chevelure s'affine de plus en plus.

De nombreuses causes peuvent provoquer ce type de chute de cheveux chez les hommes et les femmes. Parmi les plus connues : le stress, les changements de saison, des prédispositions génétiques ou encore un excès de mauvais cholestérol. Chez les femmes, d'autres facteurs peuvent également rentrer en ligne de compte :

  • la grossesse : après une maternité, certaines femmes subissent une chute de cheveux "post-partum". Si cette chute n'a aucune incidence sur une chevelure normale, elle peut aggraver la situation en cas de perte de cheveux androgénique.
  • une réaction face à certains contraceptifs ou traitements hormonaux préconisé dans le cadre de la ménopause.
  • le syndrome des ovaires micro-polykystiques : cette maladie bénigne induit une sécrétion excessive d'androgènes ovariens qui peuvent notamment provoquer une perte de cheveux, des règles irrégulières ou encore un surpoids, etc.

Grâce aux oestrogènes qu'elles sécrètent les femmes sont en général moins impactées par l'alopécie androgénétique. En effet, véritable antidote contre les androgènes, les hormones femelles de la femme permettent de ralentir considérablement l'évolution et la progression de la chute de cheveux. Ainsi, même dans les cas les plus sévères, les femmes peuvent perdre des cheveux sur certaines zones, mais contrairement aux hommes, ne deviennent jamais chauves.

Les autres causes de la perte de cheveux

Si une chute plus importante au changement de saison est normale, il convient tout de même d’agir en choisissant des solutions adaptées ! De nombreux facteurs peuvent être à l’origine d’une chute de cheveux :

  • L’hérédité ou « alopécie androgénétique ». Souvent causée par la sécrétion d’hormones DHT, elle concerne majoritairement les hommes.
  • Les hormones : l’après-grossesse et la ménopause sont deux périodes au cours desquelles le taux d’œstrogène baisse brutalement. Les hormones mâles (androgéniques) prennent alors le dessus et causent des pertes capillaires sévères. Les traitements contraceptifs ont également un impact non négligeable sur la production de la fibre capillaire.
  • L’alimentation : une carence en fer, en vitamines B, en zinc ou en acides aminés peut intensifier les pertes capillaires
  • Le stress : il peut provoquer une chute intense et brutale (en cas de choc émotionnelle) ou une chute chronique. Là encore, la cause est hormonale, car le stress dérègle la sécrétion d’hormones.
  • Le tabac : La nicotine et les substances toxiques contenue dans les cigarettes intoxiquent les fibres capillaires et les privent des nutriments essentiels à leur croissance.
  • La pelade : Il s’agit d’une maladie soudaine et imprévisible, qui se déclare aussi bien chez l’homme que chez la femme. La pelade se caractérise par l’apparition de plusieurs « trous » dans la chevelure : il s’agit de plaques où les follicules pilaires ont arrêté de produire de la fibre capillaire. Cette maladie nécessite un traitement adapté.
  • Les agressions extérieures : les colorations et décolorations ainsi que les lissages, permanentes et autres manipulations esthétiques impliquant des produits agressifs peuvent causer la chute des cheveux. Les coiffures trop serrées (comme les chignons ou les tresses africaines) sont à éviter, car elles peuvent déclencher une alopécie de traction.

Attention : si votre chute est très importante et soudaine ou si votre crâne se découvre anormalement, n’hésitez pas à consulter un dermatologue ou un spécialiste.

Cheveux qui tombent? Que faire et comment stopper la chute des cheveux chez la femme ?

De nombreuses femmes souffrent d'une chute de cheveux progressive. Caractérisée par une perte importante de cheveux (plus de 100 par jour) et par une durée particulièrement longue (plus de 6 mois), ce type de chute peut devenir un véritable calvaire au quotidien. La cause de cette perte capillaire? un dérèglement dans le cycle de vie des cheveux et principalement lors de la phase de croissance.

En effet, nos cheveux vivent selon un cycle capillaire bien défini composé de 3 phases :

  • une phase de croissance (de 2 à 6 ans) pendant laquelle la tige capillaire se forme
  • une phase de transition (2 à 3 semaines) durant laquelle le cheveu n'évolue plus
  • une phase de repos qui correspond à la chute du cheveux

Pour freiner efficacement la chute des cheveux, il est donc primordial d'agir sur la phase de croissance du cheveux à l'aide de traitements adaptés. Spécifiquement conçus pour prolonger le cycle capillaire, les produits anti-chute vont permettre de stimuler la croissance du cheveu, de le renforcer et de prolonger sa durée de vie. Plus forts et plus résistants, les cheveux sont ainsi moins susceptibles de tomber.

Les traitements et fortifiants pour lutter contre la chute des cheveux :

Les traitements contre la chute de cheveux : trouvez le soin adapté à vos besoins

La chute de cheveux n’est pas une fatalité ! Il existe des traitements pour lutter contre les pertes capillaires et stimuler la croissance des cheveux. La plupart des soins anti-chute stimulent la vascularisation du follicule pileux ainsi que sa réoxygénation en dilatant les vaisseaux qui l’irriguent. Le cheveu est ainsi mieux nourri et renforcé. Un bon soin anti-chute stimulera également la production de kératinocytes qui accélèrent la croissance de la fibre capillaire et la renforcent. Les traitements anti-chute sont à suivre en cure de 3 mois pour que les résultats soient visibles.

Pour maximiser les effets d’une cure, il est conseillé de combiner plusieurs produits qui agiront à des niveaux différents.

Pour prévenir la chute de cheveux, vous pouvez également appliquer quelques gestes simples au quotidien :

  • Soyez doux et délicat avec vos cheveux : pour éviter de casser la fibre capillaire et d'aggraver la situation, évitez les gestes brusques ou les brossages trop intensifs. Privilégiez des coiffures aérées et évitez, autant que possible, les sources de chaleur (sèche-cheveux, lisseur,...).
  • Massez votre cuir chevelu pour réactiver la circulation sanguine : du bout des doigts, effectuez des petits mouvements circulaires. Idéal pour stimuler la croissance !
  • Adoptez une alimentation "spécial cheveux" : privilégiez les aliments bénéfiques pour la fibre capillaire tels que les protéines, les vitamines B, le zinc, le silicium ou encore le fer.

Les compléments alimentaires et vitamines cheveux : nourrissez votre chevelure de l’intérieur

Votre perte capillaire peut être provoquée par une carence en fer, zinc, magnésium, calcium, vitamines B ou acides aminés. Les compléments alimentaires anti-chute sont formulés pour apporter ces nutriments essentiels à la santé et à la pousse de vos cheveux. Une cure de compléments alimentaires de minimum 3 mois est un geste à adopter chaque année pour redynamiser le cycle capillaire et garder de beaux cheveux malgré les changements de saison ou les périodes de fatigue !  Ces suppléments nutritionnels peuvent également avoir une action sébo-régulatrice, pour diminuer la production de sébum (celle-ci peut également être une cause de la perte capillaire).

Certains actifs ont également une action sur la beauté et la jeunesse de votre chevelure :

  • Pour une action anti-âge, choisissez des compléments contenant de la taurine, qui réduiront l’action des radicaux libres sur votre bulbe pilaire.
  • La levure de bière, un fortifiant naturel du cheveu qui contient toutes les vitamines dont il a besoin, est l’un des compléments les plus efficaces pour renforcer naturellement la fibre capillaire.

Pour de meilleurs résultats, il est conseillé de suivre une cure de compléments alimentaires pendant au moins trois mois et d'utiliser en complément un shampoing anti-chute ou une lotion fortifiante.

Les shampoings anti-chute de cheveux : un geste simple à adopter

Si votre chute de cheveux vous inquiète, ne vous contentez pas de prendre des compléments alimentaires : combinez ce traitement nutritif avec un traitement local, qui agira directement sur le cuir chevelu ! Or, quoi de plus naturel que d’opter pour un shampoing traitant ? Si vous souhaitez employer un shampoing qui freinera votre chute de cheveux, optez pour une formule énergisante et tonifiante qui renforcera la fibre capillaire et stimulera le cuir chevelu.

Pour une routine capillaire anti-chute complète, alliez votre shampoing à un masque capillaire anti-chute ou redensifiant, qui apportera du volume à vos cheveux.

Les Lotions, les ampoules et les sérums : des soins ciblés et performants

Pour une touche finale et des résultats encore plus probants, n’hésitez pas à employer un soin anti-chute comme une lotion, des ampoules ou des sérums ! Ils vous permettront de masser votre cuir chevelu, de le régénérer et de le soigner.

  • Le sérum : Il permet de soigner l’ensemble du cheveu, de la racine aux pointes, et s’emploie en cure de plusieurs mois. Il permet de retrouver des cheveux en pleine santé ! Idéal si votre chevelure est dévitalisée ou en manque d’énergie.
  • La lotion : à appliquer régulièrement sur cheveux secs (pour plus de résultats, appliquez-la avant le coucher). Elle stimule la repousse de vos cheveux.
  • Les ampoules anti-chute : elles nourrissent directement la fibre capillaire à la racine grâce à leur composition riche en vitamines B, en acides aminés et en oligo-éléments (comme le zinc ou le cuivre). Certaines sont destinées à ralentir la chute de cheveux, d’autres à stimuler la repousse et à donner du volume à la chevelure. Certaines ampoules, enfin, combinent ces deux actions pour un maximum d’efficacité.

Les plantes et huiles essentielles pour une chevelure de rêve !

Enfin, pourquoi ne pas vous tourner vers les vertus naturelles de la phytothérapie ou de l'aromathérapie pour combattre votre alopécie? En effet, de nombreuses plantes peuvent vous aider à traiter vos problèmes capillaires de façon efficace. Sous forme de compléments alimentaires ou d'huiles essentielles, profitez de ces produits anti-chute naturels.

Ajoutez quelques gouttes d'huile essentielle :

  • de Romarin pour accélérer la repousse de vos cheveux
  • de Pin Sylvestre pour favoriser la croissance capillaire
  • d'Ylang-Ylang pour un effet embellissant et gainant

Découvrez notre Blog !