Chute de cheveux

Marques

Gammes

Besoins

Bio/Nature

Couleur

Spécifique

Format

Forme

Mode d'administration

Rinçage

Texture

Types de cheveux

Types de peau

Waterproof

Chute de cheveux

Des remèdes pour enrayer la perte des cheveux

La chute de cheveux concerne majoritairement les hommes, pour des raisons hormonales, mais aussi les femmes, à différentes périodes de la vie. Il existe plusieurs types de chutes de cheveux. Dans tous les cas, les traitements locaux et oraux peuvent freiner l’intensité de la perte capillaire et stimuler la repousse des cheveux.

Pourquoi perd-on ses cheveux ?

L’on considère qu’il est normal de perdre entre 50 et 100 cheveux par jour. Cette perte correspond au cycle de vie des cheveux, qui connaissent 3 phases :

  • La phase anagène correspond à la pousse des cheveux, dont la croissance moyenne est de 1 à 2 cm par mois.
  • La phase catagène correspond à une période d’arrêt de croissance et de stabilisation de cheveu.
  • La phase télogène dure environ 3 mois. À l’issue de cette phase, le cheveu mort tombe et est remplacé par un nouveau cheveu.

La chute des cheveux, aussi appelée alopécie, devient pathologique lorsque vous constatez que certaines zones du crâne commencent à se dégarnir et que les cheveux morts ne sont plus remplacés par des cheveux neufs.

Quels sont les facteurs qui favorisent la chute des cheveux ?

Les causes de l’alopécie sont très variables. La chute des cheveux chez l’homme est souvent due à un déséquilibre hormonal se traduisant par un excès d’androgènes qui accélère le cycle de vie des cheveux. Chez la femme, l’on retrouve souvent d’autres causes, comme les perturbations hormonales de la grossesse. D’autres facteurs ont une influence sur la perte des cheveux, chez la femme, comme chez l’homme :

  • le stress et la nervosité
  • les carences alimentaires, notamment en zinc et en vitamines du groupe B
  • les traitements capillaires agressifs, comme les décolorations et les défrisages

Les différents types d’alopécie

Il existe plusieurs types de chutes de cheveux, induites par des causes différentes :

  • L’alopécie androgénique est la plus courante : elle est liée à une sensibilité accrue à la testostérone, qui mène à l’affinement et à la perte des cheveux.
  • L’alopécie du post-partum est un type de chute des cheveux chez la femme qui apparaît quelques semaines ou mois après l’accouchement. Elle est liée à la chute hormonale et à la baisse brutale du taux d’œstrogènes.
  • L’alopécie de traction est une chute de cheveux provoquée par la trichotillomanie, un trouble compulsif qui consiste à s’arracher les cheveux, ou par des coiffures trop serrées, comme les tresses africaines.

Les soins qui favorisent la repousse des cheveux

Même lorsque certaines zones du crâne commencent à être visibles, il est possible d’utiliser des traitements contre la chute des cheveux. Ces soins permettent à la fois de ralentir la chute et de stimuler les bulbes capillaires. Ils doivent être adaptés à chaque cause de la perte des cheveux. Parallèlement à ces soins, il est utile de modifier son hygiène de vie. Consommer des aliments riches en zinc, arrêter de fumer et manger sainement sont autant de bonnes habitudes qui influencent positivement la croissance de vos cheveux.

Les shampoings anti-chute

Les shampoings anti-chute ont un double intérêt. Ils stimulent les bulbes en activant la circulation sanguine et ils préparent la peau du cuir chevelu aux soins. De nombreux shampoings anti-chute sont proposés par les laboratoires pharmaceutiques :

  • Le shampoing traitant Anaphase + de Ducray contient des ingrédients fortifiants, comme les protéines de blé et les vitamines B5, B6 et B8.
  • Le shampoing à la quinine de Klorane stimule les bulbes capillaires et donne du volume à la chevelure.
  • Le shampoing Dercos de Vichy est formulé avec de l’Aminexil, une molécule anti-chute à l’efficacité prouvée.

Les traitements à appliquer sur le cuir chevelu

Les traitements locaux s’appliquent par des massages quotidiens. Ils sont riches en actifs qui stimulent la croissance capillaire, comme les huiles essentielles de romarin et de thym, l’Aminexil et la vitamine PP. Une cure de 3 mois minimum est conseillée pour observer des résultats. Par exemple, la lotion Creastim des Laboratoires Ducray permet d’obtenir une efficacité anti-chute perçue par 84 % des utilisateurs dès le premier mois.

Les compléments alimentaires anti-chute

Les compléments alimentaires anti-chute sont utiles chez les personnes qui ont des carences nutritionnelles en zinc et en vitamines B, des minéraux et nutriments essentiels à la pousse normale des cheveux. Oenobiol propose une gamme de compléments alimentaires contenant de la biotine et du zinc pour les cheveux, qui permettent de couvrir tous vos besoins nutritionnels et d’obtenir une chevelure plus dense, en pleine santé.

Perdre ses cheveux peut être désagréable et anxiogène. Des traitements adaptés comme les shampoings anti-chute, les lotions capillaires et les compléments alimentaires, peuvent vous aider à accélérer la repousse de vos cheveux.

Découvrez notre Blog !