Compléments alimentaires chevaux

Marques

Besoins

Format

Forme

Texture

Compléments alimentaires chevaux

Renforcez l'alimentation de votre cheval

L'organisme du cheval ne produisant ni minéraux, ni oligo-éléments, l'animal doit trouver tous ces nutriments dans son alimentation. Il est primordial de fournir ces aliments complémentaires à votre cheval, car ils participent à sa croissance, au maintien de sa santé et de sa forme physique, ainsi qu'au renforcement de son système ostéo-articulaire.

Éviter les carences grâce aux compléments alimentaires

À l’état sauvage, un cheval se nourrit par lui-même. En se déplaçant sur différents territoires, il trouve dans la nature tout ce dont il a besoin. Depuis sa domestication, l'alimentation du cheval est beaucoup moins variée et manque :

  • de vitamines, surtout de vitamine B
  • de minéraux comme le calcium, le phosphore, le magnésium, le sodium, le potassium, le chlore ou encore le soufre
  • d’oligo-éléments parmi lesquels le fer, le cuivre, le zinc, le manganèse, le sélénium, ou le chrome
  • d'acides gras essentiels

La prise de compléments alimentaires pour cheval est importante et permet d’éviter certaines carences, responsables de désagréments physiques et physiologiques comme des problèmes osseux, des états de grande fatigue, des périodes de stress, la perte de l'appétit, etc.

Des besoins accrus à certaines phases de la vie de l’animal

Il existe des périodes dans la vie d’un cheval où celui-ci a des besoins plus importants en vitamines, minéraux et oligo-éléments. Il est alors d'autant plus nécessaire de compléter son alimentation pour être certain de lui apporter tout ce que son organisme réclame. Ce sera le cas durant les périodes de croissance, de reproduction, de gestation et de lactation, d’activité physique intense, de convalescence ou de vieillesse.

En dehors de ces phases, la prise de compléments alimentaires pour chevaux reste nécessaire. Un jeune cheval adulte en pleine santé en a besoin pour améliorer ses performances, booster son organisme lors des changements de saison et pour entretenir sa robe (son pelage).

À chaque besoin son complément alimentaire

Chaque complément alimentaire remplit une tâche bien précise, par exemple :

  • Pour la récupération après des efforts physiques intenses, les électrolytes sont privilégiés. Ces compléments alimentaires liquides, sont enrichis de sels minéraux. Ils compensent les pertes dues à la transpiration et stimulent l’envie de boire.
  • Pour un regain d’énergie, c’est vers les vitamines pour chevaux du groupe B qu’il faut se tourner. En activant le métabolisme énergétique, elles permettent un regain d’énergie sur un laps de temps court.
  • Pour soutenir le fonctionnement des muscles durant un effort physique intense, un mélange de vitamines E et de sélénium est préconisé. Grâce à une cure, commencée plusieurs jours avant la compétition sportive, votre cheval risque moins les blessures.
  • Pour prendre soin de la robe de l’animal, la levure de bière et les acides gras essentiels sont reconnus pour leurs bienfaits sur le pelage de l’animal. En stimulant la pousse, ils renforcent la structure du poil et du crin et donnent une robe épaisse et brillante.
  • Pour prendre soin d’un animal convalescent. Après une opération, une maladie ou une mise-bas, les chevaux sont fatigués et anémiés. Leur système immunitaire est affaibli. Une cure de vitamines pour chevaux et de compléments alimentaires à base de fer permet de faciliter la remise en forme de l’animal.
  • Pour aider les chevaux à vieillir dans les meilleures conditions, ces cures nutritionnelles sont recommandées afin de booster leur système immunitaire moins performant. Des oligo-éléments sont également indispensables, pour améliorer le confort articulaire.

Les différents types de compléments alimentaires

Afin de compléter l’alimentation du cheval, vous pouvez opter pour des compléments alimentaires sous la forme :

  • De poudre ou de granulés. Ils peuvent être mélangés à la nourriture de l’animal.
  • De solution orale qui peut être dissoute dans la ration d’eau du cheval. Si votre animal ne boit pas beaucoup, vous pouvez lui administrer les compléments à l’aide d’une seringue directement dans la bouche.
  • De comprimés, qui sont souvent moins bien acceptés par le cheval. Pour lui administrer sans qu’il le recrache, vous pouvez concasser le comprimé, le mélanger à une matière sucrée comme du miel, et lui donner directement dans la bouche ou sur du pain.

Tous les compléments alimentaires, quelle que soit la forme sous lesquels vous les utilisez, doivent être dosés en fonction des recommandations du fabricant. La notice indique la dose à administrer à votre animal, calculée de manière exacte suivant le poids, l'âge ou la taille. Attention : dans le cas d'une cure d'entretien, la dose à donner et la durée d'administration ne seront pas les mêmes que pour une cure intensive.

Chaque complément alimentaire joue un rôle bien précis sur l'organisme de votre animal. Il convient de définir précisément les besoins de votre cheval pour enrichir du mieux possible son alimentation quand cela s'avère nécessaire.

Découvrez notre Blog !