Lutter contre la rétention d'eau

Marques

Gammes

Besoins

Bio/Nature

Spécifique

Format

Forme

Mode d'administration

Texture

Types de peau

Lutter contre la rétention d'eau

Luttez efficacement contre la rétention d’eau

Sensations de jambes lourdes, chevilles gonflées, œdèmes des jambes, ballonnements, ou encore prise de poids inexpliquée, la rétention d’eau se traduit par de nombreux symptômes à la fois gênants et inesthétiques. Ces symptômes peuvent être atténués à l’aide de compléments alimentaires, de soins cutanés ou encore de tisanes diurétiques ou drainantes.

Quelles sont les causes de la rétention d’eau ?

Le corps humain est constitué d’environ 65 % d’eau : 2/3 sont stockés à l’intérieur des cellules, le reste se répartit dans les vaisseaux sanguins et les interstices cellulaires. L’organisme dispose d’un système qui lui permet de filtrer, de réabsorber ou d’éliminer l’eau et les fluides au fur et à mesure des réactions métaboliques. Cet équilibre se fait, entre autres, par le biais de la transpiration, de la respiration et de l’urine. Mais lorsque ce système est défaillant, le corps ne parvient pas à éliminer correctement les liquides qui restent piégés dans les tissus : on parle alors de rétention d’eau.

Ce phénomène affecte le plus souvent les femmes mais peut également concerner les hommes. Ses origines sont multiples et peuvent se cumuler entre elles. La rétention d’eau peut notamment être causée par :

  • une alimentation trop riche en sel et/ou un déficit en protéines
  • un désordre hormonal en période prémenstruel, à la ménopause et durant la grossesse
  • de fortes températures qui dilatent les vaisseaux pour les rendre moins perméables, favorisant ainsi le stockage de l’eau dans les tissus
  • l’immobilité prolongée, la station debout ou assise
  • une mauvaise circulation sanguine et un retour veineux insuffisant qui freinent l’absorption des liquides par l’organisme

Comment reconnaître les symptômes de la rétention hydrique ?

Les symptômes de la rétention d’eau sont nombreux et relativement variés. Ils se manifestent par un œdème plus ou moins localisé, résultant du gonflement des tissus. Les pieds, les chevilles et les jambes sont les parties du corps les plus fréquemment touchées par la rétention d’eau. On constate alors une boursouflure des membres inférieurs, qui s’accompagne parfois d’une cellulite au niveau des cuisses notamment.

L’œdème peut également affecter le visage et entraîner un aspect bouffi. De même, les mains ne sont pas épargnées pas ce phénomène qui se remarque généralement lorsque vous ne parvenez plus à retirer vos bagues. Chez la femme, la rétention d’eau affecte fréquemment le ventre au moment de la ménopause, avant les règles ou durant la grossesse. Cela se traduit par un abdomen gonflé ainsi que des ballonnements. La rétention hydrique peut également se manifester par une prise de poids soudaine et inexpliquée. En cas de doute et si ces symptômes persistent, il est conseillé de demander l’avis d’un spécialiste.

Quelques règles de bonne conduite pour lutter contre les œdèmes

Si vous souffrez de rétention d’eau, il existe quelques réflexes à adopter pour favoriser la résorption des œdème et vous aider à dégonfler. Il est notamment conseillé :

  • de pratiquer une activité physique régulière afin de favoriser le retour veineux
  • d’éviter les stations debout ou assises prolongées
  • de favoriser une alimentation pauvre en sel et riche en protéines
  • de boire au minimum 1,5 litre d’eau par jour
  • de consommer des aliments aux propriétés drainantes tels que l’ananas, l’artichaud ou encore l’asperge
  • de privilégier les vêtements amples
  • de limiter les expositions au soleil et de se protéger de la chaleur
  • de surélever les pieds de votre lit de manière à ce que le niveau de vos pieds soient légèrement supérieur à celui de votre tête

Les différents remèdes anti-œdèmes

Pour soulager les symptômes de la rétention d’eau, il convient de favoriser l’élimination des liquides dans l’organisme et de stimuler la circulation sanguine. Les remèdes anti-œdèmes sont notamment formulés pour réduire les gonflements, prévenir les ballonnements, et soulager les jambes lourdes.

Les compléments alimentaires

Sous forme de comprimés, de gélules ou bien de solutions buvables, les compléments alimentaires anti-rétention d’eau possèdent des propriétés drainantes et diurétiques pour favoriser l’élimination de l’eau en excès dans l’organisme et les tissus. Ils se consomment en cure de quelques jours à quelques mois et sont élaborés à base d’ingrédients d’origine naturelle tels que l’hamamélis, la vigne rouge ou encore le marron d’Inde. Certaines formules sont spécifiquement adaptées à la rétention d’eau durant la grossesse ou bien la ménopause, pour offrir les bienfaits d’une cure ciblée.

Les tisanes et les infusions

Les tisanes et les infusions peuvent vous aider à lutter contre les gonflements. Parmi elles, le thé vert, la myrtille, la reine-des-prés ou encore le pissenlit sont reconnus pour leur capacité à améliorer l’élimination des liquides et la circulation sanguine.

Les soins cutanés

En spray, gel, huile ou crème, les soins dermatologiques anti-œdèmes prennent différentes formes pour s’adapter à vos besoins et à la nature de votre peau. À base de grenade, cranberry, caféine ou encore de menthe poivrée, cette gamme de soins favorise l’élimination de la peau d’orange, améliore le système veineux et lutte contre les sensations de jambes lourdes.

Découvrez une gamme de produits variés pour lutter contre la rétention d’eau et retrouver ainsi confort et bien-être au quotidien.

Découvrez notre Blog !