Sans gluten

Marques

Gammes

Besoins

Bio/Nature

Couleur

Spécifique

Format

Forme

Mode d'administration

Texture

Types de peau

Sans gluten

Gluten, cet indésirable des temps modernes

Le gluten est un ensemble de protéines (gluténines et prolamines) qui rend la farine panifiable. Grâce à lui, le pain, les gâteaux et autres préparations culinaires sont moelleuses, élastiques, tout en étant résistantes. Il a aussi la particularité de faire lever la pâte à pain. 

Un grand nombre de céréales contiennent du gluten, comme par exemple :

  • le blé
  • l'orge
  • le seigle
  • l'épeautre
  • le kamut

Par voie de conséquence, tous les aliments qui intègrent ce type de céréales – même à dose infinitésimale – peuvent entraîner des problèmes de santé chez les personnes qui souffrent d’intolérance au gluten. Or, le blé moderne est issu d'une sélection pointue et d'hybridations successives qui ont eu pour conséquence une importante augmentation du taux de prolamines et donc de gluten. Cette sélection avait pour objectif d'augmenter les rendements de cet or jaune, afin de faire face à la croissance démographique et de lutter contre la faim dans le monde. Aujourd'hui, le blé moderne augmente la perméabilité de l’intestin chez la totalité des êtres humains : les personnes intolérantes au gluten ne sont pas les seules à être concernées par ce problème.

D'autres aliments qui ne sont pas des céréales doivent également être totalement éliminés d’une alimentation sans gluten, comme le préconise l’Afdiag (Association française des intolérants au gluten).

Comment se manifeste l’intolérance au gluten ?

L’intolérance au gluten, - la Maladie Cœliaque (MC) en étant une forme aggravée - est une maladie digestive inflammatoire chronique. Elle est responsable de la malabsorption de certains nutriments indispensables au bon fonctionnement de l’organisme, principalement du calcium, du fer, de l’acide folique. Chez les personnes intolérantes, la consommation de produits contenant du gluten entraîne, au niveau de la muqueuse intestinale, une réaction de rejet. Manger sans gluten permet d’éviter ce phénomène de malabsorption et protège l’intestin.

Certains symptômes peuvent faire suspecter une intolérance au gluten, à savoir :

  • diarrhées, ballonnements, ou diarrhée/constipation par intermittence
  • douleurs intestinales
  • douleurs articulaires
  • mal aux os
  • grande pâleur
  • aménorrhée
  • dépression
  • irritabilité
  • fatigue

Régime sans gluten : la fin du mal-être

Il n'existe aucun traitement pour soigner l'intolérance au gluten, mais éliminer totalement le gluten de l'alimentation suffit à voir disparaître les symptômes persistants. Il est donc rassurant de savoir qu'un simple régime sans gluten suffit pour que tout rentre dans l'ordre.

Les personnes intolérantes à cette protéine constatent une nette amélioration de leur état de santé après quelques semaines à quelques mois de diète sans gluten. L’intestin finit par cicatriser.

Le régime sans gluten : on s’y met tous

Si le régime « No glu » est impératif pour les personnes intolérantes au gluten, il peut tout aussi bien être suivi par simple choix. On trouve de plus en plus d'aliments sans gluten qui permettent d'allier bienfaits et plaisir.

Dans leur grande majorité, les personnes qui ont décidé de ne consommer que des produits garantis sans gluten – ce qui inclut aussi la boisson sans gluten – se portent mieux qu’auparavant.

Pains spéciaux, gâteaux, farines spécifiques, mix pan pour pâtes à gâteaux, tartes et brioches et boissons sans gluten sont de plus en plus plébiscités par les consommateurs. Pour remplacer la farine de blé on privilégie la fécule de pomme de terre et la fécule de maïs ainsi que les farines « No glu ». C’est le cas, entre autres, des farines de châtaigne, de maïs, de millet, de sarrasin (ou blé noir), de riz, de pois chiches... Viandes, poissons, légumes et fruits sont également dépourvus de gluten.

Les atouts des aliments sans gluten

Après un laps de temps relativement court, les bienfaits d’une alimentation sans gluten ne tardent généralement pas à être ressentis, voici quelques unes des améliorations constatées :

  • diminution significative de la rétention d’eau et des gonflements qui en découlent
  • amélioration du sommeil
  • renforcement du système immunitaire
  • disparition des troubles digestifs
  • amélioration de la texture de la peau
  • bel éclat du teint
  • pores resserrés et disparition des points noirs
  • regain d'énergie
  • humeur au beau fixe

En revanche, manger sans gluten ne fait pas maigrir directement, contrairement aux idées reçues, mais permet souvent de se sentir mieux dans sa peau, ce qui aide à pratiquer une activité physique.

Découvrez notre Blog !