taurine

Marques

Gammes

Besoins

Bio/Nature

Spécifique

Format

Forme

Mode d'administration

Texture

taurine

La taurine, l’atout énergie de l’organisme

La taurine tient son nom de ses origines, du nom latin Taurus (qui signifie taureau), puisqu’elle fut isolée pour la première fois dans de la bile de taureau, au début du 19e siècle, par des scientifiques allemands. Il s’agit en fait d’un dérivé d’acide aminé produit par l’organisme humain, à partir de la cystéine et de la méthionine, qui sont deux autres acides aminés. On trouve notamment la taurine dans le foie et la bile, mais également dans le muscle cardiaque, les nerfs et la rétine. En règle générale, la taurine est présente en quantité suffisante dans l’organisme. Certaines personnes font exception, en raison de différents facteurs tels que l’hypothyroïdie, l’hypertension, l’insuffisance rénale, l’obésité, la dépression ou encore l’anxiété.

Les différents modes d’action de la taurine

La taurine joue un rôle dans la digestion des lipides, la synthèse des protéines et la protection des reins. Utilisée comme complément alimentaire, elle est principalement connue pour augmenter les performances physiques des sportifs. La taurine présente pourtant d’autres bienfaits : elle aide à réduire la production de cortisol et diminue l’anxiété, elle permet une meilleure concentration et elle a des effets bénéfiques sur les yeux.

Gagner en tonus et augmenter ses performances

Sous forme de gélules, de poudre ou de boissons, la taurine a des effets énergisants. Elle augmente notamment les performances sportives en éliminant des substances indésirables des tissus musculaires, dont l’ammoniaque, au moment de l’effort. La taurine booste les capacités des muscles squelettiques, limite le stress oxydatif et permet un meilleur stockage du glucose. Outre l’action immédiate de la taurine sur l’énergie lors d’un effort sportif, ce produit limite les courbatures et les crampes, et améliore également la récupération.

Mais les propriétés de cet acide aminé ne concernent pas que les athlètes. Dans la vie courante, la taurine aide à garder la forme et à passer le cap d’une baisse de tonus. Sous forme de complément alimentaire, elle peut alors être consommée en cure de 15 jours. Ses effets se font sentir en une semaine dans la plupart des cas.

Préférer la taurine pure

Dans le cadre d’une supplémentation visant à l’amélioration des performances sportives et la récupération, les bienfaits de la taurine sont démontrés sur un produit pur (et non sur des cocktails énergisants). La taurine peut alors, à raison de 500 mg par jour, être associée à des plantes comme la spiruline, la chlorella et le guarana.

Diminuer sa vulnérabilité au stress

Magnésium et taurine sont de puissants alliés lorsqu’il est question de lutter contre le stress et l’anxiété. En effet, la taurine facilite l’incorporation et la fixation du magnésium par les cellules. Cet acide aminé joue de plus un rôle dans la production d’adrénaline et de noradrénaline, qu’elle diminue. La taurine a un effet calmant et réduit considérablement la vulnérabilité au stress des personnes anxieuses ou en période de tensions nerveuses. Pour diminuer le stress, la taurine peut donc être associée au magnésium marin, mais aussi à la vitamine B6 et à des plantes comme le gingembre et le rhodolia.

Protéger ses yeux avec la taurine

La taurine participe à la bonne santé des yeux. C’est d’ailleurs l’acide aminé le plus présent dans la rétine. Le système visuel en a besoin pour régénérer ses tissus, notamment en favorisant l’hydratation cellulaire et surtout à partir d’un certain âge. Elle protège les yeux de problèmes tels que la dégénérescence oculaire, la cataracte et la déficience visuelle. Une supplémentation en taurine peut donc s’avérer bénéfique pour les yeux.

Contre-indications et précautions d’emploi

Si la taurine est parfois utilisée dans des traitements contre l’hypertension artérielle et l’insuffisance cardiaque, cela se fait exclusivement dans un cadre médical. La taurine (en tant que complément alimentaire) doit être consommée avec prudence par les personnes souffrant de troubles de la thyroïde ou d’épilepsie. Elle est également déconseillée aux femmes enceintes ou en période d’allaitement. Dans les boissons énergisantes, la taurine est associée à d’autres substances comme la caféine ou les vitamines B. Ce type de produit est susceptible de provoquer des effets secondaires : tachycardie, troubles du rythme cardiaque, hypertension, convulsions, troubles du comportement et du sommeil. Il est donc recommandé de consommer ces boissons avec prudence et d'éviter les excès.

Produite naturellement par l’organisme et pouvant être apportée par l’alimentation ou des compléments, la taurine fait l’objet de nombreuses études scientifiques qui pourraient prochainement étendre le champ de ses bienfaits. Ces études concernent notamment la prévention du diabète et son traitement, mais aussi les propriétés immunostimulantes et antioxydantes de la taurine pour la médecine anti-âge.

Découvrez notre Blog !