Vitamine K

Marques

Gammes

Besoins

Anti-âge

Bio/Nature

Spécifique

Forme

Mode d'administration

Texture

Vitamine K

Une vitamine essentielle pour la santé et le bien-être

La vitamine K est la moins connue des vitamines, alors qu'il s'agit sans doute d’une des plus importantes pour l'organisme. Elle intervient dans la coagulation sanguine, dans la minéralisation osseuse et dans le renouvellement cellulaire. Il est d'autant plus fondamental de s'en préoccuper qu'elle n'est pas produite naturellement par l'organisme et que son apport n’est possible que par le biais de l'alimentation ou des compléments alimentaires.

Quelques notions sur la vitamine K

La vitamine K qui se trouve dans le corps humain est divisée en deux groupes : la vitamine K1, appelée phylloquinone, et la vitamine K2 nommée ménaquinone. C'est une substance dite liposoluble (qui ne se dissout pas dans l'eau, mais dans la graisse), comme c'est le cas pour les vitamines A, D et E. La vitamine K1 se trouve en abondance dans les légumes verts à feuille tels que le chou, la laitue, la mâche, le cresson et les épinards. Elle est présente également dans d'autres légumes, mais en quantité moins significative. Quant à la vitamine K2, elle est apportée en faible dose par la viande, les œufs et les produits laitiers. Les réserves du corps en vitamine K2 se font essentiellement grâce à la synthétisation de la vitamine K1 par les bactéries du tube digestif.

La vitamine K1 et la coagulation

La coagulation du sang est une réaction du corps qui permet de stopper une hémorragie lorsqu'un ou plusieurs vaisseaux sanguins sont endommagés. Grâce à ce processus, un "bouchon de sang" se forme et vient « colmater la brèche » pour éviter que l'individu ne perde trop de sang. La vitamine K est indispensable pour que ce processus se déroule convenablement car il doit utiliser certaines protéines qui sont dites "vitamine K dépendantes" (elles ne peuvent jouer leur rôle qu'aux contact de cette vitamine).

Les bienfaits de la vitamine K2 sur les os

La vitamine K2 est synthétisée principalement au niveau du colon, à partir de la vitamine K1, puis est stockée dans le foie. Si l'apport en vitamine K1 est correct grâce à l'alimentation, la production de K2 ne pose pas de soucis tant que la flore intestinale est saine et en pleine forme. Dans le cas contraire (prise d'antibiotiques par exemple), il est important d'aider le processus de fabrication par une prise de compléments alimentaires. La vitamine K2 est un élément indispensable à la formation d'une protéine osseuse appelée l'ostéocalcine. Le rôle de cette protéine est très important, car elle conserve le calcium dans les os et empêche son élimination trop précoce, repoussant d'autant l'apparition de l'ostéoporose. Elle est particulièrement recommandée en complément d'un apport de calcium et de magnésium.

Les vertus anti-inflammatoires de la vitamine K au secours de la peau

La vitamine K peut également agir sur la peau grâce non seulement à ses vertus anti-inflammatoires, mais aussi grâce à sa capacité à favoriser le renouvellement cellulaire. Prendre de la vitamine K en complément alimentaire est un atout indéniable pour ralentir le vieillissement : en activant la production de collagène, la peau garde son élasticité et sa barrière hydrolipidique intacte malgré le temps qui passe. L'apparition des rides est retardée et les boutons d'acné ainsi que la couperose sont atténués. La vitamine K peut être aussi utilisée sur les cicatrices, pour en estomper l'aspect et faciliter la reconstruction cellulaire.

Sous quelle forme prendre la vitamine K ?

Les bienfaits de la vitamine K sont les mêmes quelle que soit la forme sous laquelle vous l’absorbez. Il suffit d'utiliser celle qui vous convient le mieux :

  • en gélules, avec un aspect pratique et plus facilement nomade ;
  • en comprimés à croquer pour une action rapide ;
  • en solution buvable ou en ampoule : il suffit de verser un nombre de gouttes prédéfinies (ou une ampoule) dans une boisson avant de l'absorber.

Si ce sont les bienfaits sur la peau que vous recherchez, vous pouvez compléter la prise d'un complément alimentaire de vitamine K avec une crème enrichie qui vous permettra de bénéficier des deux actions en simultané.

Précautions à prendre

Les compléments alimentaires, même s'ils font partie des médecines dites douces, doivent être pris de manière raisonnée. L'avantage de la vitamine K, c'est qu'il ne peut pas y avoir de surdosage : si l'élément est en trop grande quantité dans le corps, il est naturellement évacué dès que les réserves sont pleines. Par contre, il faut absolument éviter d'en absorber quand on suit un traitement anticoagulant. Il convient aussi de ne pas oublier qu'il s'agit d'une molécule liposoluble (qui se dissout dans la graisse) : pensez à manger quelque chose en prenant votre comprimé ou votre solution buvable pour optimiser son action

La prise de vitamines K en complément alimentaire est fortement conseillée aux personnes sujettes aux hémorragies ou à l'ostéoporose. Mais, sauf contre-indications, elle est préconisée pour tous pour ses nombreux effets bénéfiques sur la santé.

Découvrez notre Blog !