Yeux secs

Marques

Gammes

Besoins

Anti-âge

Bio/Nature

Spécifique

Format

Forme

Jour - Nuit

Mode d'administration

Rinçage

Texture

Types de peau

Yeux secs

Des solutions pour hydrater durablement les yeux secs

Les yeux secs provoquent un inconfort, se traduisant par des brûlures, des picotements et une altération de la vision. Le travail sur écran et la fatigue visuelle peuvent provoquer ou aggraver ces troubles fréquents. Il existe plusieurs remèdes pour améliorer l’hydratation des yeux et apaiser les symptômes de la sécheresse oculaire.

Pourquoi avez-vous les yeux secs ?

Les yeux sont protégés par le film lacrymal, qui isole la cornée et la conjonctive de l’environnement extérieur. Cette substance produite par l’œil est composée d’une couche aqueuse (les larmes) et d’une couche huileuse (le mébium). Lorsque le film lacrymal se détériore, vos yeux ne sont plus protégés et sont en contact avec l’air ambiant. Ils sont directement exposés aux agressions comme le vent, l’air conditionné et la pollution. La surface de vos yeux, insuffisamment lubrifiée, peut devenir sèche et sensible.

Les différents types de sécheresses oculaires

Il existe deux types de sécheresses oculaires. La sècheresse évaporative est la plus courante. Elle est provoquée par une diminution de la production de mébium. Cette huile naturelle produite au niveau des glandes des paupières sert à stabiliser le film lacrymal en retenant l’eau à la surface de l’œil. Si elle n’est pas présente en quantité suffisante, les larmes finissent par s’évaporer. La sècheresse aqueuse est, quant à elle, due à une trop faible sécrétion de larmes. Dans les deux cas, les yeux ne sont plus correctement hydratés et vous pouvez ressentir plusieurs symptômes :

  • une rougeur persistante de la conjonctive (le « blanc de l’œil »)
  • une sensation de corps étranger ou de poussière dans l’œil
  • des yeux qui piquent
  • des brûlures localisées
  • des démangeaisons au niveau des paupières (plus fréquentes en cas de sécheresse évaporative)
  • des larmoiements
  • une photophobie (gêne à la lumière)
  • une vue trouble et des yeux fatigués

Si vous ressentez un inconfort visuel prolongé ou si vous avez les yeux rouges et irrités, n’hésitez pas à demander conseil à un professionnel de santé.

Les réflexes à adopter au quotidien

Plusieurs gestes peuvent vous aider à prévenir la sécheresse oculaire ou à diminuer l’intensité des symptômes :

  • Une exposition quotidienne aux écrans entraine une diminution de la nictation (clignement d'œil), essentielle à la lubrification naturelle de la surface oculaire. De plus, elle peut engendrer une fatigue visuelle importante. N’hésitez pas à faire des pauses régulières lorsque vous travaillez sur votre ordinateur.
  • Certaines activités, comme la lecture, nécessitent une luminosité optimale. Il est recommandé d’ajuster les sources lumineuses pour bénéficier d’un éclairage suffisant.
  • La fumée de cigarette, le vent, la pollution et les rayons UV ont tendance à accroître la sècheresse oculaire. Pour protéger vos yeux lorsque vous êtes à l’extérieur, vous pouvez porter des lunettes de soleil couvrantes de catégorie 3 ou 4.
  • Le port de lentilles de contact peut être à l’origine de votre sécheresse oculaire. Si vous remarquez que votre gêne augmente lorsque vous utilisez des lentilles, optez plutôt pour vos lunettes.

Des produits pour limiter les symptômes des yeux secs

Les traitements d’appoint de la sécheresse oculaire permettent de lubrifier vos yeux et d’améliorer votre confort visuel. Ils vous apportent un soulagement durable grâce à des formules qui aident à maintenir la surface des yeux hydratée pendant plusieurs heures.

Les gouttes pour les yeux

Les gouttes pour les yeux, aussi appelées larmes artificielles, sont des produits qui se substituent aux larmes naturelles. Elles contiennent des actifs hydratants, comme l’acide hyaluronique ou les carbomères. Les collyres pour les yeux à base d’huiles végétales (l’huile de ricin, par exemple) sont plus adaptés au soulagement de la sécheresse évaporative. Les larmes artificielles peuvent être instillées plusieurs fois par jour, à chaque fois que vous en éprouvez le besoin.

Les sprays oculaires

Les sprays oculaires sont très pratiques à utiliser. Ils se vaporisent sur les paupières fermées, dès que vous ressentez une gêne ou lorsque vous pratiquez une activité susceptible d’aggraver vos symptômes (lecture ou travail sur écran). Les sprays hydratants pour les yeux déposent des liposomes au niveau des paupières, qui lubrifient vos yeux à chaque clignement. Ils sont compatibles avec le port de lentilles de contact et le maquillage.

Les masques chauffants

Si vous souffrez de sécheresse évaporative, vous pouvez utiliser des masques chauffants pour stimuler la sécrétion de mébium. La chaleur aide à fluidifier les sécrétions et à désobstruer les glandes des paupières. Après avoir appliqué votre masque pendant une dizaine de minutes, vous pouvez masser vos paupières pour faciliter l’extraction du mébium.

Les soins de nuit

Les soins de nuit contribuent à hydrater vos yeux intensément pendant votre sommeil. Ils facilitent l’ouverture des paupières au réveil et vous aident à maintenir une hydratation oculaire optimale pendant la journée. Les soins enrichis en vitamine A améliorent le processus de cicatrisation de la cornée et protègent vos yeux de l’air ambiant.

Si vous avez les yeux secs, vous pouvez utiliser plusieurs produits destinés à soulager l’inconfort oculaire. Ces soins d’appoint sont adaptés au traitement de la sécheresse évaporative et de la sécheresse aqueuse.

Découvrez notre Blog !